Miss France 2021 : des candidates favorisées ? Diane Febvay (Miss Lorraine 2020) accuse
Des candidates sont-elles réellement favorisées lors du concours Miss France 2021, remporté par Amandine Petit (Miss Normandie) ? Après Gweneggan Saillard (Miss Champagne-Ardenne 2020), c'est au tour de Diane Febvay (Miss Lorraine 2020) d'accuser la compétition d'être "orientée" en fonction des préférences, surtout au niveau des chorégraphies et du temps de passage. La reine de beauté s'est exprimée en story sur Instagram.

Tous les ans (ou presque), le concours Miss France est accusé d'être truqué et inégal. L'élection Miss France 2021 n'a pas échappé à cette habitude puisque Gweneggan Saillard (Miss Champagne-Ardenne 2020) a confié qu'il y aurait du favoritisme : "Très vite, j'ai pu constater que les candidates ne sont pas sur un pied d'égalité. Tout dépend de la région qu'elles représentent (...) Clairement, certaines filles bénéficient d'une grande 'visibilité', d'autres n'en ont au contraire aucune", a-t-elle expliqué à L'Est éclair.

"Le concours est simplement orienté"

En story sur Instagram, Diane Febvay (Miss Lorraine 2020) a réagi aux propos de sa camarade Gweneggan Saillard, qu'elle "soutient à fond" : "On ne dit pas que le concours est truqué mais il est simplement orienté (...) Quand je dis que le concours est orienté, c'est au niveau des chorégraphies, du temps de passage, des coiffeurs... Il y a plein d'exemples. On sent vite qu'on n'est pas forcément dans leurs favorites." Un internaute lui demande ensuite "comment le top 15 connaît la choré/ordre de passage" : "On sait absolument toutes les places", a expliqué Diane Febvay.

Gweneggan Saillard répond à Sylvie Tellier

Sylvie Tellier a elle aussi commenté les accusations de Gweneggan Saillard : "Une des choses que l'on apprend chez Miss France, c'est le fair-play. Et là, elle en manque. Ce n'est pas l'esprit Miss France, et tout cela ne joue pas en sa faveur (...) Son argumentaire ne tient donc pas. Sa déception est normale. Mais j'aurais quand même préféré qu'elle s'insurge plutôt contre ce qu'il s'est passé samedi soir pour April Benayoum (victime d'antisémitisme, ndlr), plutôt que pour ça..."

Miss Champagne-Ardenne 2020 lui a alors répondu via Twitter : "Je suis ni dupe ni rancunière. Mon avis n'engage que moi, je partage mon expérience et mon ressenti. Je n'ai rien à gagner si ce n'est d'être honnête envers moi-même."

Gweneggan Saillard (Miss Champagne-Ardenne 2020) répond à Sylvie Tellier
Gweneggan Saillard (Miss Champagne-Ardenne 2020) répond à Sylvie Tellier