Meryl Bie : transformation physique, remarques transphobes, TikTok... elle se confie (Interview)
Si vous êtes accro à TikTok et Instagram, depuis le confinement (ou avant), vous connaissez peut-être Meryl Bie, une influenceuse qui s'affiche souvent avec des perruques et du maquillage. En attendant un traitement hormonal pour continuer sa transformation physique, elle s'est confiée à ce sujet, mais aussi sur les remarques transphobes, en interview avec PRBK.

Si certaines personnes, comme le couple Mareva et Kelly, Justine Marc, Charli d'Amelio ou encore Bryce Hall, qui a répondu aux rumeurs de grossesse sur Addison Rae, sont devenues populaires sur TikTok durant le confinement, Meryl Bie, elle, a eu le temps de se créer une jolie notoriété sur l'appli puisqu'elle y est depuis 2018. Son compte en est aujourd'hui à plus de 984k, bientôt le million ! Les internautes sont de plus en plus nombreux à suivre son quotidien.

"Je me suis rendu compte que je n'étais pas dans le bon corps, il y a deux ans 2 ans et demi"

Meryl Bie a réussi à se démarquer par son humour, mais aussi par ses vidéos fun réalisées avec ses perruques et son maquillage. Et comme l'a révélé l'influenceuse transgenre en interview avec PRBK, elle n'aura bientôt plus besoin de ses artifices puisqu'elle est en pleine transformation physique : "quand j'aurai fait mon épilation définitive, par exemple du visage, que je n'aurai plus forcément besoin de me maquiller et que j'aurai pris mon traitement hormonal, je pense que je n'aurai plus autant besoin de me maquiller autant qu'aujourd'hui."

La star de TikTok nous confie ensuite : "je me suis rendu compte que je n'étais pas dans le bon corps, il y a à peu près 2 ans et demi. Je l'ai toujours sur parce que c'est un mal-être. J'ai toujours été mal dans mon corps. Je pense que j'ai fait mon coming out trans il y a 2 ans, mais je le sais vraiment depuis toujours."

"Ça me blesse quand les gens disent que je suis gay"

Meryl Bie nous parle ensuite de son attitude envers les remarques transphobes : "je réponds très rarement aux haters. En revanche, les personnes qui me posent des questions déplacées, mais qui ne le font pas exprès, je leur réponds. (...) Ce qui me blesse le plus, c'est 'pourquoi tu as de la barbe ?'. Ça c'est vraiment quelque chose qui me vexe, parce que c'est mon plus gros complexe. Ça me blesse aussi quand les gens me disent que je suis gay parce que je ne suis pas du tout gay en fait, j'aime les garçons et je suis une femme, donc logiquement, je suis une femme hétéro. (...) Même si je n'ai pas le physique d'une femme, je reste une femme."

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

TikTok
TikTok sauvé du ban in extremis aux USA : l'appli a trouvé un accord, Donald Trump valide
TikTok et WeChat bannis aux USA : les téléchargements des applis interdits dès dimanche
#lundi14septembre : le mouvement engagé et libre des lycéennes contre le sexisme
Charli d'Amelio se confie sur ses troubles de l'alimentation
voir toutes les news de TikTok Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème