5 photos
Voir le diapo
Oubliez James Bond et Homeland, c'est à partir de ce lundi 27 avril que Le bureau des légendes, la nouvelle série de Canal+, remettra au goût du jour l'univers de l'espionnage. Sa différence ? A en croire Mathieu Kassovitz, cette création originale est nettement plus réaliste et révélatrice de ce monde secret.

Après avoir récemment terminé la saison 1 de Spotless, c'est ce lundi 27 avril que Canal+ débutera la diffusion de sa toute nouvelle création originale : Le bureau des légendes. Au programme ? Une série sous fond d'espionnage, qui devrait surprendre tous les fans de James Bond et Homeland. La raison ? Comme le dévoile Mathieu Kassovitz, elle se veut bien plus réaliste et passionnante que les super-productions américaines.

Le bureau des légendes vs le réalisme de James Bond

Oui, si vous espériez découvrir dans Le bureau des légendes un univers à la James Bond français, vous risquez de tomber de haut. A en croire le comédien interrogé par GQ : "Le Bureau des légendes, c'est ce qui se passe si James Bond doit aller chercher ses enfants à l'école. L'image qu'on a des espions au cinéma c'est Bond, Jason Bourne et Mission Impossible. On pense action, gadgets, microfilms... En réalité, un agent ne doit rien avoir sur lui pour rester transparent. C'est un travail avant tout intellectuel."

Et si un tel choix créatif peut logiquement rebuter le public à l'heure où tout va très vite et où l'action semble parfois prendre la place du scénario et de la logique (poke Jack Bauer), Kassovitz, interrogé cette fois-ci par Télérama, se veut aussi rassurant qu'intriguant : "Il y a vingt ans, les gens voulaient voir Chuck Norris sauver le monde. Aujourd'hui, ils veulent savoir comment le monde fonctionne. Si on leur répond que c'est Tom Cruise qui se charge de leur protection, ils savent qu'on les prend pour des cons. La réalité qui nous entoure est tellement violente que l'on a besoin d'en percevoir l'humanité, la complexité. Savoir que ceux qui sont responsables de notre sécurité sont faillibles, c'est rassurant."

Une série anti-Homeland

Alors forcément, lorsque les médias ont tendance à comparer la série de Canal+ à Homeland, l'acteur sort les griffes et met des distances entre ces deux créations : "Quand je vois Homeland, je me dis "c'est bidon". Dans le monde dans lequel on vit, on n'a plus envie qu'on nous raconte des trucs qui n'existent pas, on a besoin de savoir comment ça fonctionne vraiment. Comment les gens font des conneries parce qu'ils sont humains, qu'ils ont des problèmes personnels, qu'ils font des erreurs de jugement. La fiche de Coulibaly (le terroriste de l'Hyper-Casher), il a bien fallu qu'un mec la laisse passer. Et ce mec-là a dû rentrer à la maison le soir, retourner au boulot le lendemain... La réalité dépasse toujours la fiction."

Traduction : on ne risque pas de tomber sur un collègue de Kassovitz avec un trouble bipolaire en train de pleurer sans raison tous les 2 épisodes. Et rien que pour ça, Le bureau des légendes mérite le coup d'oeil.

Mathieu Kassovitz
Le bureau des légendes : pas de saison 6 mais un spin-off en préparation
Le Bureau des Légendes saison 6 : une suite sans les personnages ? Mathieu Kassovitz se confie
La Haine : surprise, le film va être adapté... en comédie musicale
Le Bureau des Légendes saison 6 : Malotru de retour dans une suite ? Mathieu Kassovitz est prêt
voir toutes les news de Mathieu Kassovitz Découvrir plus d'articles