Vladimir Poutine : l'adoption en Russie interdite à cause de la loi sur le Mariage pour tous ?
Vladimir Poutine : l'adoption en Russie interdite à cause de la loi sur le Mariage pour tous ?
Le Président russe Vladimir Poutine envisage de réformer les lois sur l'adoption afin que les pays ayant légalisé le mariage gay ne puissent plus y avoir recours dans le pays. Une mesure radicale mais pas si surprenante quand on sait qu'une majorité de la population russe considère encore l'homosexualité comme une perversion voire une maladie.

Le Sénat vient de voter définitivement la loi sur le mariage pour tous. Les premiers mariés gays pourront célébrer leur union dès cet été. La Russie ne voit pas vraiment cette loi du meilleur oeil. Elle pourrait même bientôt stopper net toute tentative d'adoption dans le pays. Vladmir Poutine a déclaré ce vendredi vouloir renforcer la loi sur l'adoption afin d'empêcher les pays qui autorisent le mariage gay d'adopter dans le pays.

Bientôt plus d'adoption en Russie ?

Voilà qui devrait donner du grain à moudre aux "anti", qui enchaînent les manifs à remous. La Russie pourrait interdire l'adoption à tous les pays ayant voté le mariage gay. Si Vladimir Poutine s'était déjà prononcé contre l'adoption pour les couples ayant contractés un mariage gay, il vient encore un peu plus de renforcer sa position. Si la mesure venait à passer, aucun couple français, qu'il soit hétéro ou homo, ne pourrait adopter en Russie. "J'estime que nous sommes en droit d'introduire des changements. Nous devons réagir à ce qui se passe autour de nous" se justifie-t-il.

Une société largement homophobe

La mesure peut paraître choquante et radicale mais pas en Russie, où une grande partie des citoyens sont homophobes. Comme le rappelle Le Parisien, une majorité de la population considère encore l'homosexualité comme une perversion voire une maladie. En janvier dernier, l'Assemblée russe a déjà approuvé un projet de loi visant à interdire la "promotion de l'homosexualité", notamment auprès des mineurs.

Les Etats-Unis déjà concernés

Les Etats-Unis sont déjà marqués par une telle interdiction. En décembre, le parlement a adopté une loi, empêchant les Américains d'adopter des enfants russes. Le but ? "Protéger" les enfants russes des couples homo. La "grande démocratie" de Depardieu en prend un sacré coup.