En ne participant pas à la marche républicaine en hommage aux victimes des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Vincennes, M. Pokora s'est fait visiblement quelques ennemis. Sur Facebook, Frédérique Bel a notamment taclé l'interprète d''On danse' qui, en parallèle, a expliqué une nouvelle fois sur RTL la raison pour laquelle il ne s'était pas associé, à proprement parler, au mouvement "Je suis Charlie".

2 millions personnes étaient réunies dans les rues de Paris, le 11 janvier dernier, pour manifester contre le terrorisme et rendre hommage aux victimes des attentats chez Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Vincennes. Une marée humaine historique parmi laquelle se trouvaient de nombreuses stars... à l'exception de M. Pokora. Le chanteur a en effet choisi de ne pas rejoindre le cortège, ni de participer aux mouvement de solidarité "Je suis Charlie" sur les réseaux sociaux, préférant tweeter une photo noire accompagnée d'un "L'union fait la force".

Frédérique Bel attaque M Pokora

Si le chanteur a expliqué son geste par le sentiment de se sentir avant tout Français plus que Charlie face à la tragédie, sa position n'a malgré tout pas plu à certains, à commencer par Frédérique Bel. L'actrice l'a d'ailleurs fait savoir sur Facebook, ce mercredi 14 janvier. "Donc M pok en a rien a foutre de la liberté d'expression ... Ok , quelqu un peut couper l'ampli et auto-tunes ?", a-t-elle écrit. Puis de reformuler : "la liberté d'expression n'est pas si importante dans la "boysBand théorie"... Mais que se passe t il si on coupe auto-tunes ?" Ca a le mérite d'être clair.

"Je suis Charlie à ma façon"

En parallèle, l'interprète de Le Monde a tenu à calmer le jeu, hier, en décrivant plus longuement son point de vue au micro de RTL. "Je suis Charlie mais à ma façon. Pour moi, cela va au-delà de Charlie Hebdo car des policiers sont morts, des juifs sont morts. On ne parle pas que de liberté d'expression. Clairement je la défends et je suis Charlie en ce sens-là. Mais pour tout cet événement, je suis Français et citoyen français avec des compatriotes qui se sont fait tuer, avec des policiers, des gens qui travaillent dans un journal que je n'ai jamais acheté."

Et de préciser, pour couper court à toute polémique : "J'ai toujours défendu haut et fort les couleurs de la France. Ce n'est pas parce que je n'ai pas mis je suis Charlie que je ne suis pas avec la France, bien au contraire." M. Pokora, un amoureux de l'Hexagone principalement.

M. Pokora
M. Pokora et Christina Milian : un mariage impossible pour les deux stars ? La chanteuse répond
M. Pokora annonce l'annulation de sa tournée : "On a essayé jusqu'au bout"
M. Pokora : ses concerts menacés, il pousse un nouveau coup de gueule contre le gouvernement
M. Pokora interpelle le gouvernement, Emmanuel Macron répond
voir toutes les news de M. Pokora Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème