Lucas Hernandez en prison ? Le joueur de l'équipe de France accusé par la justice espagnole
Lucas Hernandez en prison ? Le joueur de l'équipe de France accusé par la justice espagnole
Après Benjamin Mendy - et en attendant le procès de Karim Benzema dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, un autre joueur de l'équipe de France va-t-il passer par la case prison ? C'est possible. La justice espagnole l'a annoncé, Lucas Hernandez - défenseur du Bayern Munich, est accusé d'avoir enfreint une injonction d'éloignement liée à sa femme à la suite d'une affaire de violences conjugales en 2017.

Quelques jours après la victoire de l'équipe de France en Ligue des Nations, l'heure n'est plus à la fête pour Lucas Hernandez. La raison ? A l'instar de son ex-coéquipier Benjamin Mendy avec lequel il a été Champion du Monde en 2018, le joueur du Bayern Munich pourrait prochainement passer par la case prison.

Bientôt la prison pour Lucas Hernandez ?

"M. Lucas François Bernard Hernández est cité à comparaître devant cette Cour de la justice le 19 octobre 2021, à 11 heures du matin, afin d'être invité à entrer de son plein gré, et ce dans un délai de dix jours, dans le centre pénitentiaire de son choix", a notamment déclaré Aurora Arrebola del Valle - procureure de la justice espagnole, dans une ordonnance.

La raison d'une telle peine ? Lucas Hernandez est tout simplement accusé d'avoir enfreint une injonction d'éloignement prononcée à son encontre en 2017 envers Amelia de la Osa Lorente, sa femme. En revanche, ce n'est pas cette dernière qui est à l'origine d'une quelconque plainte. Vous ne comprenez pas ? On vous dit tout.

Une affaire compliquée

Le 3 février 2017 à Madrid, Lucas Hernandez et Amelia de la Osa Lorente, tous les deux sous l'emprise de l'alcool, s'étaient livrés à un affrontement physique avec un échange de coups des deux côtés. Suite à cela, la justice espagnole les avait donc tous les deux condamnés à 31 jours de travaux d'intérêt général et à 6 mois d'éloignement (avec une distance minimum de 500m entre eux).

Le problème ? Le couple avait été incapable de respecter cette peine et s'était donc envolé en lune de miel près de 4 mois plus tard. Résultat, à leur retour de vacances le 13 juin 2017, Lucas Hernandez et Amelia de la Osa Lorente - tous les deux parents d'un garçon né en 2018, avaient finalement été arrêtés à l'aéroport. Et c'est désormais cette infraction qui est reprochée au footballeur par la justice et qui pourrait donc lui valoir un an enfermé derrière les barreaux. A noter que sa femme n'était visiblement pas concernée par cette demande d'éloignement.

Malgré tout, cette peine est encore à prendre au conditionnel. Si le frère ce Théo Hernandez est effectivement invité à se rendre en prison la semaine prochaine, son avocat - qui avait déjà lancé énormément de recours, vient d'émettre une nouvelle demande d'appel en urgence. De fait, il n'est pas impossible que cette condamnation soit repoussée, annulée ou évolue en une simple amende. A suivre.