Benjamin Mendy accusé de viols et agression sexuelle, le Champion du Monde 2018 suspendu par Manchester City
Benjamin Mendy accusé de viols et agression sexuelle, le Champion du Monde 2018 suspendu par Manchester City
L'information a été officialisée ce jeudi 26 août 2021, Benjamin Mendy - Champion du Monde de foot en 2018 avec l'Equipe de France, a été arrêté par la police anglaise, suspecté de plusieurs viols et d'une agression sexuelle. Le joueur de Manchester City ne s'est pas encore exprimé sur cette affaire.

L'annonce a fait trembler le monde du football. Ce jeudi 26 août 2021, la police du Cheshire a en effet révélé que Benjamin Mendy, champion du monde en 2018 avec l'Equipe de France, était actuellement placé en détention provisoire et passera devant un magistrat de Chester ce vendredi 27 août 2021.

MAJ (15:01) : le juge a refusé sa demande de libération sous caution et a décidé de son placement en détention provisoire jusqu'au 10 septembre, date à laquelle son cas sera examiné. Lors de cette audition, Mendy n'aurait rien déclaré, si ce n'est son identité.

Benjamin Mendy accusé de viols et d'une agression sexuelle

En cause ? Comme on l'apprend dans un communiqué, le joueur serait accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle. Néanmoins, à ce jour, peu d'informations sont connues sur cette affaire. Tout ce que l'on sait, c'est que les victimes, "de plus de 16 ans", seraient au nombre de trois et que les faits se seraient déroulés "entre octobre 2020 et août 2021".

De même, si le latéral gauche ne s'est pas encore exprimé publiquement, Manchester City - le club dans lequel il évolue depuis 2017, a déjà pris pris acte de cette situation. "Nous pouvons confirmer qu'à la suite de sa mise en accusation par la police aujourd'hui, Benjamin Mendy a été suspendu pour la durée de l'enquête", ont notamment déclaré les dirigeants sur le site officiel.

Autrement dit, même si le footballeur venait à clamer son innocence, Benjamin Mendy ne retrouvera pas les terrains de football avant la fin d'un possible procès.