2 photos
Voir le diapo
À une semaine du lancement de l'Euro 2020 (ou 2021), M6 consacre un documentaire inédit à l'équipe des Bleus dans Zone Interdite, ce dimanche 6 juin 2021. Un documentaire dans lequel Lucas Hernandez se confie notamment sur le départ de son père, criblé de dettes, il y a plus de quinze ans. Le footballeur du Bayern de Munich revient aussi sur l'abandon de son papa Jean-François dans une interview accordée au Parisien.

Les Bleus réussiront-ils un doublé en remportant l'Euro 2020, trois ans après leur victoire à la Coupe du Monde 2018 ? Les supporters l'espèrent, mais ils ont bon espoir avec le retour de Karim Benzema en Equipe de France. En tout cas, ils sont prêts pour le lancement de la compétition le 11 juin 2021 ! Pour les mettre en conditions, M6 les plonge dans l'intimité des Bleus avec un documentaire inédit dans Zone Interdite, présentée par Ophélie Meunier.

"Ce qu'il a fait est irréparable"

Une très belle occasion pour eux d'en savoir plus sur leurs joueurs préférés. Lucas Hernandez a notamment accepté de revenir sur l'absence de son père, dont il est toujours sans nouvelles : Jean-François Hernandez, ancien footballeur professionnel, est parti vivre du jour au lendemain en Thaïlande il y a quinze ans. Il a laissé derrière lui une montagne de dettes à sa femme et ses enfants, Théo et Lucas Hernandez. Depuis, il est porté disparu : "Personne ne sait rien sur lui", confie le joueur du Bayern de Munic dans une interview accordée au Parisien.

Lucas Hernandez, papa d'un petit garçon prénommé Martin, ajoute : "Je n'ai jamais compris et je ne comprendrai jamais comment le mien a pu partir du jour au lendemain en nous abandonnant, ma mère, mon petit frère Théo et moi (...) Si un jour il revenait et émettait le désir de me voir, j'accepterais de le rencontrer. S'il veut me donner une explication et repartir ensuite aucun problème. Biologiquement, il est mon père, mais je ne le considérerai jamais comme tel. Ce qu'il a fait est irréparable."

Lucas Hernandez très proche de sa maman

Après la fuite de son mari, la mère de Lucas et Theo Hernandez, Laurence, a s'est occupée seule de ses deux enfants : "On lui doit tout. Elle a mis sa vie entre parenthèses pour s'occuper de nous. Ce qu'on est devenu, c'est grâce à elle. Avec Théo et ma maman, on ne fait qu'un. On est indissociable. Il y a aussi mes grands-parents maternels et mon oncle. Je n'ai pas une famille très nombreuse, mais des liens intenses et indéfectibles nous unissent", explique le footballeur de l'Equipe de France.