Love Actually, "un film de merde" ? Une actrice se lâche
Love Actually, "un film de merde" ? Une actrice se lâche
Vous ne verrez plus Love Actually de la même façon après avoir lu cet article. Alors que le film est devenu culte depuis sa sortie au cinéma en 2003, Lulu Popplewell - une ex-comédienne, s'en est pris au message sexiste qu'il renvoie aujourd'hui.

17 ans après sa sortie au cinéma, Love Actually reste un film incontournable auprès du public, à voir absolument en période de Noël ET à la Saint-Valentin. Pourtant, malgré cet incroyable succès qui ne se dément pas au fil des années, la comédie romantique de Richard Curtis ne fait pas le bonheur de tout le monde.

Love Actually ? "Un film de merde"

Invitée du podcast Almost Famous, la comédienne Lulu Popplewell - l'interprète de Daisy (la petite fille du couple formé par Alan Rickman et Emma Thompson) n'a en effet pas hésité à critiquer ce film qui l'a révélée aux yeux du grand public. Après avoir tout de même affirmé, "Je ne regrette pas du tout de l'avoir fait", l'actrice de 29 ans a néanmoins précisé ensuite, "Pour le dire gentiment, je trouve que c'est un film de merde. Il a très mal vieilli".

Des propos forts qui vont à l'encontre de l'amour général porté à Love Actually, "Je suis contente de voir que les gens l'aiment. Vous avez le droit, même si vous avez d'horribles goûts", mais qu'elle explique pourtant parfaitement. Selon elle, cette comédie de 2003 ne colle clairement plus à la société d'aujourd'hui, "Toutes les femmes à l'écran sont en quelque sorte des objets passifs. Je crois qu'il y a eu un article à ce sujet les décrivant comme de simples objets à acquérir. Et quand on le revoit, c'est pas génial..." Oui, ça fait mal.

Des propos sur le ton de l'humour ?

Pour l'anecdote, face à l'ampleur de la polémique qui a vu le jour à la suite de cet entretien, Lulu Popplewell a finalement tenu à tempérer ses propos. Sur Twitter, elle a ainsi tenté de faire machine arrière en confessant, "Des mots que j'ai pu dire avec humour dans un podcast ont ensuite été sortis de leur contexte dans un article de Metro." A en croire la comédienne, il ne fallait pas prendre ses déclarations au sérieux, "Love Actually était une expérience sympathique. Je n'ai aucun avis négatif à son sujet. Le podcast se voulait léger. Hugh Grant était gentil. Ignorez ce journalisme racoleur."

Une énième preuve que cette année 2020 est la plus bizarre de toutes...

Love Actually, "un film de merde" ? Une actrice se lâche
Love Actually, "un film de merde" ? Une actrice se lâche
News
essentielles
sur le
même thème