Les lycéens et collégiens incités à garder le masque à la maison
Les lycéens et collégiens incités à garder le masque à la maison
Alors que de nombreux commerces ont fermé et que le télétravail est de nouveau de rigueur en ce reconfinement, les écoles, collèges et lycées restent ouverts. Face au risque de contamination que présentent les collégiens et lycéens, de nombreux médecins ont incité ces derniers à garder le masque à la maison. Le Premier Ministre Jean Castex recommande lui aussi le port du masque partout, "y compris chez soi".

Contrairement au confinement de mars, c'est un reconfinement plus "souple" qu'Emmanuel Macron a annoncé le 28 octobre dernier. Notamment en ce qui concerne l'école. Si "les facultés et établissements d'enseignement supérieur assureront des cours en ligne", "les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront bien ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés.", annonçait le Président de la République. Une mesure qui arrange certains parents, alors que le télétravail est de nouveau de rigueur, mais qui en indigne d'autres, craignant pour la santé de leurs enfants.

Les lycéens et collégiens doivent-ils porter le masque à la maison ?

Alors que les mesures de distanciation sociales et le port du masque n'est pas toujours bien respectée (vidéos à l'appui) dans les collèges et lycées, ne risquent-ils pas d'attraper le coronavirus (covid-19) et de le transmettre à leur famille une fois rentrés à leur maison ? C'est ce que craignent plusieurs médecins, qui préconisent le port du masque pour les collégiens et lycéens... même à la maison. "Je comprends que les écoles et les lycées restent ouverts car cette épidémie touche inégalement les différentes catégories sociales et la perte de la scolarisation a plus de conséquences dans les familles modestes (...) En revanche, il faut que quand [les lycéens] rentrent, ils gardent leur masque. Il faut qu'ils soient très rigoureux sur l'hygiène des mains, surtout dans des petits logements où on va avoir du mal à respecter la distance", a affirmé William Dab, médecin et ancien directeur général de la Santé sur le plateau de BFMTV.

"Dans les lieux clos, le risque de contamination intrafamiliale est réel"

Il incite également à renoncer aux repas de famille. Des mesures nécessaires pour "ralentir cette épidémie pour éviter des malades et des morts et limiter la casse économique et sociale qui est déjà considérable". Robert Sebbag, infectiologue à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris rappelle que le "même comportement que les adultes, à savoir à la fois être contaminés et contaminants. (...) Dans les lieux clos, le risque de contamination intrafamiliale est réel.". Même le Premier Ministre Jean Castex incite à porter le masque chez soi et ce pour tout le monde : "Le peuple français, comme tous les peuples européens, est dans la difficulté. Cette crise les fatigue, ils sont soucieux de perspectives. La meilleure perspective, c'est que nous devons la gérer pour plusieurs mois, tous ensembles, en respectant les gestes barrières, en portant le masque, y compris chez soi".