Le hashtag #metoogay met en lumière la réalité des agressions sexuelles dans la communauté gay
Le hashtag #metoogay met en lumière la réalité des agressions sexuelles dans la communauté gay
Depuis le mouvememnt #metoo, les langues se délient sur les violences sexuelles. Et depuis ce jeudi 21 janvier 2021, c'est le hashtag #metoogay qui est en TT sur Twitter. Les viols existent aussi dans la communauté gay. Et de nombreux homosexuels ont décidé de se confier à coeur ouvert sur les agressions sexuelles dont ils ont été victimes. Des témoignages chocs et poignants.

Le hashtag #metoogay en TT sur Twitter

Depuis le hashtag #metoo pour dénoncer les viols et les agressions sexuelles, la parole des victimes s'est libérée. Et enfin, les agresseurs, y compris célèbres, ne sont plus épargnés par ce qu'ils ont fait, à l'image du producteur d'Hollywood Harvey Weinstein, l'acteur Kevin Spacey (viré de House of Cards), de YouTubeurs avec le hashtag #BalanceTonYouTubeur, ou encore de rappeurs. Quelques jours après l'apparition du hashtag #MeTooInceste, c'est maintenant au tour de #metoogay de mettre la lumière sur des actes horribles. Il est même en TT sur Twitter depuis ce jeudi 21 janvier 2021. De nombreuses personnes gays y racontent leurs expériences traumatisantes avec courage.

Pénétration sans consentement, actes sexuels malgré les "non" répétés... Le hashtag #metoogay montre que malheureusement, les agressions sexuelles touchent aussi la communauté LGBT. De plus en plus d'internautes se sont confiés sur les viols dont ils ont été victimes dans le passé, parfois alors qu'ils étaient encore mineurs. Des tweets forts, horribles à lire mais nécessaires pour que plus jamais les violences sexuelles ne soient une réalité.

Les twittos envoient leur soutien

Comme pour le mouvement #metoo, le mouvement #mettogay a bien entendu reçu beaucoup de messages de soutien de la part des internautes. Plusieurs twittos, choqués par toutes ces histoires, ont tenu à les remercier pour leur courage et leur force de parler. En parler, c'est déjà une première étape vers la guérison. Ils ont aussi voulu leur dire qu'ils les croyaient sur parole et leur rappeler qu'ils n'avaient pas à avoir honte, que ce n'étai pas de leur faute et que la honte devait changer de camp une bonne fois pour toutes.

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a elle aussi tweeté suite aux nombreux témoignages sur #metoogay. "Nous sommes de votre côté. Aucune violence sexuelle n'est excusable" a-t-elle souligné, en donnant le lien du site du gouvernement pour contacter la police ou un psychologue si vous êtes victime ou témoin de violences sexuelles.

Twitter
#ADayOffTwitch : des streamers boycottent Twitch pour lutter contre le harcèlement et la haine
Une influenceuse harcelée par un homme déjà condamné, elle raconte son cauchemar
Twitter : un tweet de la police sur les nudes et le revenge porn choque, la police s'excuse
#etudiantspasinfluenceurs : le gouvernement répond aux jeunes qui ne se sentent pas représentés
voir toutes les news de Twitter Découvrir plus d'articles