La voie du tablier : pourquoi l'anime de Netflix a une animation bizarre
C'est ce jeudi 8 avril 2021 que Netflix a mis en ligne la saison 1 de La Voie du Tablier, son nouvel anime adapté du manga de Kōsuke Oono. Et pour l'occasion, cette série réserve une petite surprise aux fans avec une animation très bizarre. Problème de budget en coulisses ou volonté créative sincère des producteurs ? On vous dit tout.

L'un des mangas les plus drôles et cool du moment débarque ENFIN en animé. Ce jeudi 8 avril 2021, Netflix a en effet mis en ligne la saison 1 de La Voie du tablier, une série d'animation créée par J. C. Staff (Bakuman, Food Wars, Prison School...) et adaptée de l'oeuvre de Kōsuke Oono, débutée en 2018 dans le Kurage Bunch (éditée par Kana en France).

De quoi ça parle ?

Le nom de Tatsu est capable de faire trembler n'importe qui. Et pour cause, il s'agit d'un ancien boss yakuza surnommé "Le dragon immortel" à l'origine de combats aussi badass que fous. Pourtant, cette vie-là, Tatsu tente de l'oublier. Prêt à tout pour aider sa femme Miku à faire carrière, il a en effet décidé de devenir un mari au foyer modèle. Et forcément, quand on a un physique et un passé comme lui, ce décalage avec cette nouvelle vie le plonge constamment dans des situations improbables et des quiproquos hilarants.

C'est quoi cette animation bizarre ?

C'est clairement la première question qui nous vient en tête en découvrant les épisodes de l'anime sur Netflix. Là où le studio J.C. Staff est reconnu pour son animation parfaite et son respect des différents mangas qu'il adapte (regarder Food Wars = la certitude d'avoir faim ensuite), il semble s'être ici contenté d'une animation façon PowerPoint avec des images fixes où seuls les yeux ou les lèvres ont la chance de bouger.

Une déception au regard du potentiel incroyable de cette histoire, mais un choix parfaitement assumé. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, il ne s'agit pas d'un fail au moment de la production, ni d'un problème de budget du côté de Netflix. En réalité, Chiaki Kon - la réalisatrice derrière cette adaptation, a vu cette contrainte lui être imposée au moment d'accepter le job.

"Dès le début, une production immobile a été choisie pour cette série. Les producteurs m'ont dit, 'Fais une animation qui ressemble exactement à un manga ! Fais en sorte que les personnages ne bougent pas !'" a-t-elle confié dans un communiqué. Et Chiaki Kon l'a ensuite confessé, cette règle inédite a véritablement été compliquée à assumer au quotidien, "Ca a représenté une quantité énorme de travail. Il y avait des scènes où je me disais que ça aurait été bien plus simple de partir de zéro, à travers une méthode traditionnelle. Ca a été un travail vraiment difficile".

Pas de changement en saison 2 ?

Malheureusement, en cas de renouvellement pour une saison 2, n'espérez pas y voir du changement. Egalement interrogé sur cette animation, Kōsuke Oono l'a tout simplement approuvée. Dans un communiqué, le mangaka - qui a déjà vu son histoire être adaptée en drama (série live action au Japon) à l'automne dernier, n'a pas caché sa fascination pour cette surprenante technique d'animation.

"Je trouve que ce style d'animation correspond parfaitement à l'ambiance et au rythme intense de l'histoire" a-t-il dans un premier temps révélé, avant d'ajouter, "Je trouve que le rythme des gags n'est pas gâché par ces façons variées de les mettre en scène. J'ai également le sentiment que la performance vocale des acteurs s'apprécie tout aussi bien".

On peut toutefois se rassurer : La Voie du Tablier reste toujours plus beau visuellement que l'horrible reboot des Chevaliers du Zodiaque, également disponible sur Netflix.

Netflix
La Voie du Tablier : pourquoi l'anime de Netflix a une animation bizarre
Le Serpent : pourquoi il n'y aura sans doute pas de saison 2 pour la série Netflix
The Circle saison 2 : une ex-candidate de Too Hot To Handle au casting, voici les nouveaux joueurs
Qui a tué Sara ? saison 2 : nos 7 théories pour la suite de la série Netflix
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles