Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Abdellatif Kechiche ne décolère pas. La pilule ne passe pas pour le réalisateur de 'La Vie d'Adèle', palmé au dernier Festival de Cannes. Il n'a toujours pas digérer les critiques de son actrice Léa Seydoux. Dans un entretien accordé à Télérama, il charge à nouveau la comédienne.

C'est une certitude, Abdellatif Kechiche et Léa Seydoux ne tourneront plus ensemble. Jamais. La guerre est déclarée entre le réalisateur de La Vie d'Adèle, palme d'Or du dernier Festival de Cannes et son actrice.

"Je n'irai pas voir le film du cinéaste sadique et tyrannique"

Depuis sa présentation à Cannes en mai dernier, la polémique colle au film. Violemment critiquées par les techniciens, les méthodes du réalisateur n'ont pas été épargnées par les deux actrices Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos. Des propos qui avaient particulièrement blessé le réalisateur, qui n'avait pas hésité il y a quelques semaines à violemment clasher l'actrice des Adieux à la Reine. La pilule n'est toujours pas passée. Kechiche s'en est une nouvelle fois pris à la belle dans un entretien accordé à Télérama.

Il lui reproche de "voler la vedette au film" et à son interprète principal, la jeune Adèle, qui a donné son prénom au film. Il avoue lui-même, amer : "Moi, je n'irais pas voir le film du cinéaste sadique et tyrannique dont on fait le portrait aujourd'hui ! C'est comme si on se rendait à un mariage en sachant qu'en vérité les mariés se détestent. Ces déclarations, c'est pire que de cracher dans la soupe, c'est un manque de respect pour un métier que je considère comme sacré".

"J'étais prêt à appeler Sara Forestier"

Mais il ne s'est pas arrêté là et a enfoncé encore un peu plus son actrice. "Si elle a vraiment vécu ce qu'elle raconte, pourquoi être venue à Cannes pleurer, remercier, monter les marches, passer des journées à essayer robes et bijoux ?" a-t-il martelé avant d'ajouter : "Quel métier fait-elle, actrice ou artiste de gala ?". La principale intéressée appréciera.

Selon lui, Léa Seydoux aurait mis du temps à cerner le personnage d'Emma, la mystérieuse fille aux cheveux bleus dont s'éprend Adèle. Il aurait d'ailleurs eu des doutes quant à son choix : "Quand Léa Seydoux s'est présentée à moi, elle disait avoir du mal à jouer de façon naturelle (...). Elle a insisté pour venir. Et ensuite pour rester, parce que j'avais des doutes sur notre réussite".

Après vingt jours, il lui aurait même proposé "d'en rester là". Il pensait même à d'autres actrices pour incarner la belle Emma : "Moi, j'étais prêt à appeler Sara Forestier, qui avait très envie du rôle et que je n'avais pas choisie parce que je trouvais ça presque trop simple, trop évident, vu qu'elle répond au quart de tour. J'avais aussi pensé à Mélanie Thierry, une actrice accomplie. Mais j'aime la difficulté, et ça me semblait un défi de prendre une jeune fille qui aspire à devenir une star". Grosse ambiance pour la promo de La Vie d'Adèle, qui sortira le 9 octobre prochain.

Lea Seydoux
Léa Seydoux en couple : "J'ai rencontré l'homme de ma vie"
Léa Seydoux décolletée, Keira Knightley, David Beckham... : le tapis-rouge glamour des BAFTA 2015
James Bond : une Française face à Daniel Craig
Léa Seydoux : future James Bond girl aux côtés de Daniel Craig ?
voir toutes les news de Lea Seydoux Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème