La Belle et le Clochard : la bande-annonce du remake en live-action enfin dévoilée !
Le remake en live-action de La Belle et le Clochard avec des vrais chiens, attendu pour le 12 novembre 2019 sur la plateforme Disney+, se dévoile enfin ! Après une toute première photo du film, on a le droit à la bande-annonce magique qui nous fait vivre la rencontre entre Lady et Tramp, aka le clochard.

Tout comme Le Roi Lion, Aladdin, Le Livre de la Jungle, Mulan, La Petite Sirène ou encore Dumbo, le Disney La Belle et le Clochard, sorti en 1955, a lui aussi le droit à son remake en live action. Il sera diffusé sur Disney+ le 12 novembre aux Etats-Unis : la plateforme devrait arriver en 2020 en France. Cette fois-ci, pas question d'images de synthèse, le film a été tourné avec des vrais chiens. On a eu un petit aperçu du résultat avec une première photo, mais aujourd'hui, il est temps de passer aux choses sérieuses avec... la bande-annonce !

La Belle et le Clochard se rencontrent dans la bande-annonce

C'est lors de la convention D23 de Disney que le trailer a été dévoilé. Un trailer assez féerique dans lequel on assiste à la rencontre entre Lady et Tramp, doublés par Tessa Thompson (Men In Black : International) et Justin Theroux (The Leftovers, Maniac).

Les deux chiens, adoptés par des membres de l'équipe de tournage, partent ensemble à l'aventure et, bien évidemment, on a le droit à la célèbre scène avec les spaghettis. On y retrouve aussi les autres boules de poil phare du dessin-animé César (Sam Elliott), Bull (Benedict Wong) et Peg (Janell Monae) pour une nouvelle adaptation qui semble assez fidèle à l'original.

"Ils ne savaient pas qu'ils travaillaient"

Plusieurs mois avant l'arrivée de la bande-annonce de La Belle et le Clochard, Jim Dear (Jim Chéri), qui joue le propriétaire de Lady, s'est confié sur le tournage avec des vrais chiens : "C'était fou parce qu'ils ne savaient pas qu'ils travaillaient, donc ils s'en allaient en plein milieu d'une prise puis revenaient. Il faut être très patient parce qu'il faut être bon à chaque fois pour quand ils le sont aussi."