L'Attaque des Titans, Vinland Saga... le studio d'animation Wit Studio menacé par une femme
Les dirigeants de Wit Studio ont eu le droit à une énorme frayeur. On vient de l'apprendre, le studio d'animation japonais (L'Attaque des Titans, Vinland Saga) a récemment été menacé de mort par une femme, prête à mettre le feu aux bâtiments.

Le 18 juillet 2019, Kyoto Animation se retrouvait au centre d'un terrible drame. Le studio d'animation japonais, à l'origine de succès comme A Silent Voice, La Mélancolie de Haruhi Suzumiya ou encore Violet Evergarden, était en effet victime d'un incendie criminel au bilan extrêmement lourd, puisque 36 salariés avaient perdu la vie ce jour-là, tandis que 33 autres avaient été blessés.

Wit Studio échappe au pire

Un événement qui a traumatisé toute une industrie et qui aurait pu se reproduire ce printemps. L'information vient d'être officialisée, c'est Wit Studio - à qui l'on doit les saisons 1 à 3 de L'Attaque des Titans, Vinland Saga ou encore Great Pretender, qui a cette fois-ci été visé par une personne malveillante.

D'après le communiqué de la Police de la station Musashino (Tokyo), une femme âgée de 25 ans a en effet été arrêtée ce mercredi 26 mai 2021 après avoir formellement menacé le studio. Dans un mail envoyé le 7 mai, cette dernière avait notamment écrit, "Je viendrai mettre le feu à votre siège d'ici une semaine". Des menaces prises très au sérieux par les dirigeants qui avaient rapidement augmenté la sécurité et qui n'auraient pas été sans conséquences du côté des employés.

Pour l'heure, la suspecte - qui a rapidement avoué les faits, n'a pas encore expliqué son comportement. Toutefois, il semblerait qu'elle n'en était pas à son premier essai. Selon Kyodo, elle harcèlerait Wit Studio depuis 2018, ce qui mène actuellement la police à s'interroger sur sa santé mentale.

Des menaces récurrentes au Japon

Comme le rappelle ANN, ces comportements extrêmes ne sont malheureusement pas rares dans le monde de l'animation japonaise. En 2019, un homme avait déjà été arrêté après avoir envoyé des menaces de mort à l'encontre du Studio Khara (Rebuild of Evangelion), tandis qu'en juin 2020, les actrices et créateurs de l'anime Kenomo Friends ont vu un homme les menacer de les poignarder et brûler.

L'envers du décor de nos anime préférés est loin d'être aussi réjouissant que ce qu'ils nous proposent à l'écran...