Koweït : un test pour détecter l'homosexualité.
Koweït : un test pour détecter l'homosexualité.
Dans certains pays, être homosexuel est illégal. Parmi eux, le Koweït est probablement en tête de liste. Selon des informations balancées par le DailyMail, le pays a mis au point un test pour "détecter l'homosexualité" et tous ceux qui seront contrôlés positivement se verront refuser l'accès au territoire. Flippant.

Le Koweït met au point un test pour détecter l'homosexualité

Si le mariage gay est désormais autorisé en France (les premiers mariés gays français ont célébré leur union en juin dernier), l'homosexualité est toujours un sujet tabou dans certains pays du monde. Parfois, elle est même illégale. Si l'application mobile "Setting Captives Free" se propose de soigner en 60 jours l'homosexualité, le Koweït pousse encore plus loin la connerie.

L'homosexualité : un "délit" puni dans certains pays

Selon des informations du DailyMail, le gouvernement koweïtien a mis en place un test anti-homosexualité qui consiste à savoir si quelqu'un est attirée par les personnes du même sexe ou non. Tous ceux qui voudraient se rendre au Koweït, au Bahreïn ou encore en Arabie Saoudite devraient ainsi se soumettre au test. Si celui-ci s'avère positif, ils se verront refuser l'accès au territoire.

"Nous allons prendre des mesures très strictes pour nous aider à détecter les personnes homosexuelles, afin qu'elles soient bannies du Koweït ou des autres pays du Golfe", a expliqué Yousouf Mindkar, directeur de la santé publique du Koweït. Etre homosexuel est donc considéré comme un délit dans certains pays et peut conduire à des peines de prison ou pire encore... à la peine de mort.

News
essentielles
sur le
même thème