Kalash en interview
Kalash sort son nouvel album "Diamond Rock". Pour PRBK, l'artiste répond aux questions sur les polémiques, le manque de rappeuses en France, ses feats avec Damso, ou encore le racisme, le succès d'Aya Nakamura et les hommes politiques.

Kalash vient de sortir son nouvel album "Diamond Rock", où on retrouve JTC et Praliné avec Damso, mais aussi des feats. avec Kalash Criminel ("Polémique") ou Gucci Mane. Son titre est un hommage au rocher du diamant en Martinique : "Quand on réfléchissait au nom de l'album et qu'on le finalisait, on était juste en face du rocher. On y va souvent. C'est beau comme nom et c'est un rocher magnifique. C'est devenu mon endroit préféré. J'ai fait la majorité des sons là-bas, ça m'a donné une autre vibe dans l'inspiration". L'interprète de Mada dit d'ailleurs regretter "beaucoup" sa vie d'avant : "On est recommencé à vivre comme avant. On a plus de moyens mais la même équipe. Quand je vais en Martinique, au lieu de prendre une suite, on est dans une villa et on est une meute (...) Ça rappelle les bons moments où on pensait qu'on était les plus à plaindre".

"On a un problème avec les femmes dans la musique urbaine"

S'il est célèbre aujourd'hui, et encore plus depuis le tube "Mwaka Moon" avec Damso, Kalash se retrouve parfois au centre de polémiques, comme son clash avec Booba : "Ce qui est dérangeant ce que feront les médias du peu d'informations qu'ils ont (...) Ils ont le choix de vouloir aller plus vite que l'autre. Le premier qui donnera l'information aura peut-être l'info la moins certaine". S'il avait su, Kalash aurait même d'ailleurs opté pour "jouer un personnage" et se "camoufler", comme Sia ou Kalash Criminel, pour éviter les problèmes.

Le clip "Polémique" de Kalash et Kalash Criminel

Un album en commun avec Damso ?

Au passage, Kalash s'est confié sur sa relation avec Damso, avec qui il a fait beaucoup de titres... qui ne sortiront sans doute jamais. "On a plein de sons qu'on ne s'est pas précipité de sortir. Si on veut, on pourrait sortir un album en commun, c'est déjà bouclé. C'est un peu comme des chercheurs, égoïstes, qui font des trucs dans un labo et ça reste entre eux, c'est la curiosité". Partageant un feat avec Ms Banks, une rappeuse londonienne, Kalash déplore le manque de rap féminin en France : "C'est propre à la France, c'est culturel. Il y a des rappeuses mais elles n'ont pas le succès que les mecs ont alors qu'ils ont parfois, sans méchanceté aucune, moins de talent et de mérite. On a des problèmes avec les femmes dans la musique urbaine et les femmes qui ont du succès". Dans le reste de notre interview (à voir dans notre diaporama), Kalash évoque aussi la laïcité, ses sons engagés, les politiques, le succès d'Aya Nakamura ou son concert à l'AccorHotels Arena.

News
essentielles
sur le
même thème