Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Kalash : un policier porte plainte pour le clip "Mada"
Polémique pour Kalash. Alors que le clip de "Mada" est sorti le 4 octobre dernier, le rappeur est assigné en justice pour "utilisation abusive" de la voix de Louisy Berthé, le responsable du syndicat Alliance Police Nationale Martinique. Ce dernier, que l'on entend au début et à la fin du son, demande le retrait de sa voix.

Depuis sa mise en ligne le 4 octobre dernier, le clip de Mada de Kalash a cumulé plus de 2,5 millions de vues. Un succès pourtant entaché par une polémique. Louisy Berthé, le responsable du syndicat Alliance Police Nationale Martinique, a décidé de porter plainte contre l'ennemi de Booba pour "utilisation abusive de sa voix" dans le clip. Le rappeur a en effet utilisé la voix du policier, au début et à la fin de sa chanson, sans son consentement. Dans ce fichier sonore, partagé à la base dans un groupe privé sur Whatsapp, le fonctionnaire déplorait les conditions dans lesquelles le clip a été tourné à Fort de France, le 15 septembre dernier. De nombreux riverains se plaignaient en effet des nuisances.

Kalash assigné en justice pour "utilisation abusive" de la voix du policier

Ce mardi 15 octobre 2019, l'artiste que l'on retrouve sur deux feats avec Damso ("Praliné" et "JTC") a été assigné en référé devant le tribunal de grande instance de Fort de France. L'avocat du policier parle de préjudice moral et veut faire valoir le droit à l'image de son client. Il réclame aussi le retrait rapide de sa voix. L'audience se déroulera le vendredi 18 octobre au tribunal de Fort-de-France.

Ce n'est pas la première fois que Kalash a des problèmes avec la justice : en mars dernier, il se faisait arrêter après le concert de Drake pour avoir accroché plusieurs voitures sur les Champs-Elysées, au volant de sa Porsche. En 2016, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour détention d'arme. Deux ans plus tôt, il avait été mis en examen pour agression de policiers.

News
essentielles
sur le
même thème