Just Riadh en interview Off Screen exclusive avec PRBK : il avoue que le métier d'influenceur est compliqué à gérer
En interview pour PRBK, Just Riadh nous a raconté son parcours, de ses débuts à son énorme notoriété actuelle. Dans cette vidéo Off Screen, l'influenceur a notamment expliqué que son métier et sa célébrité peuvent parfois devenir compliqués. Lui qui partage tout avec ses abonnés avoue que de temps en temps, c'est difficile.

Just Riadh se confie sur les difficultés du métier d'influenceur

Après nous avoir parlé de son possible futur feat. avec Michou pendant la promo du film 30 jours max (de et avec Tarek Boudali), Just Riadh s'est de nouveau confié à PRBK. Dans une interview Off Screen, il a avoué que le métier d'influenceur peut parfois être compliqué. "Il y a des moment où tu n'es pas bien parce que tu te dévoiles comme ça, tu ouvres toute ta vie aux gens" a-t-il expliqué.

Le YouTubeur qui était en larmes et à bout lors d'un craquage en juillet 2020 a ajouté : "Parfois tu n'as pas envie que les gens donnent leur avis sur certaines choses". Très content d'être devenu célèbre pour son talent, la star des réseaux a donc tenu à souligner que ce n'est pas facile tous les jours de gérer la notoriété qui est souvent liée au manque de vie privée. "Mais c'est un tout, il y a des bonnes et des mauvaises parties" a-t-il indiqué.

"Je ne savais pas que je pouvais gagner de l'argent"

Au départ, Just Riadh a fait ses vidéos par passion. "Quand j'ai commencé, je faisais juste des vidéos pour faire des vidéos, je ne savais pas que je pouvais gagner de l'argent" a-t-il révélé, "et au fur et à mesure ça avance et c'est une industrie en fait". Lui qui avait été validé par Booba en début de carrière, comme il nous l'avait détaillé, a aussi précisé que ça l'a aidé à se lancer : "Au début quand j'ai commencé", "c'est ça qui m'a un peu boosté".

Propos recueillis par Marie Piat. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

Just Riadh
Just Riadh sur le métier d'influenceur : "Il y a des moment où tu n'es pas bien" (interview)