Julian Deleria (Les Princes) dans The Voice 2020
Julian Deleria (Les Princes) dans The Voice 2020
Parmi les talents à tenter leur chance ce samedi 8 février 2020 lors des auditions à l'aveugle de The Voice 9, l'un d'entre eux n'est pas totalement inconnu : Julien Deleria a déjà participé aux Princes de l'amour 4 en 2016. En interview pour Purebreak, le chanteur revient sur sa participation à l'émission de télé-réalité, mais aussi sur son parcours après.

Purebreak : Tu as participé aux Princes de l'amour, c'était un tremplin pour te faire connaître ?

Julian Deleria : Quand j'ai participé aux Princes de l'amour, c'était un tremplin pour me faire connaître dans la musique, ça n'a pas forcément servi de tremplin musicalement parlant. J'ai fait souvent des prestations en boîte, des placements de produits mais, musicalement parlant, ça n'a pas été un tremplin.

La télé-réalité ne m'a pas fermé de portes mais ça ne m'en a pas ouvert non plus

Est-ce que ton image de candidat de télé-réalité a pu parfois te fermer des portes dans la musique ?

Ça ne m'a pas forcément fermé de portes parce que j'étais déjà un peu connu dans toute la France. C'était un avantage. Ça ne m'a pas fermé de portes mais ça ne m'en a pas ouvert non plus.

Tu as fait quoi depuis ta participation aux Princes ?

Je me suis produit tout seul, j'ai souvent fait des concerts sur la Côte d'Azur, sur Marseille, un peu partout en France. J'ai sorti un titre sur Youtube qui s'appelle Samba mais c'était juste un titre que j'ai voulu faire comme ça, pour le kiff. Ensuite j'ai été contacté par un attaché presse mais ça n'a abouti à rien.

Julian Deleria (The Voice) : "Les Princes de l'amour, c'était un tremplin pour me faire connaître"

Pourquoi participer à The Voice aujourd'hui ?

Y a de très gros avantages, c'est de percer dans la musique, d'être repéré, c'est une promotion. C'est une télé et chanter devant 4 coachs professionnels, qui sont connus pratiquement dans le monde entier, c'est avantageux. Et puis ça nous permet aussi d'être connu dans la musique et de pouvoir faire avancer nos projets de faire des albums et des concerts.

Télé-réalité et musique, c'est deux mondes différents

Est-ce que tu pourrais refaire de la télé-réalité ?

Non, parce que ce n'est pas mon but à moi. Mon but, c'est de percer dans la musique. Télé-réalité et musique, c'est deux mondes différents, mais ça reste quand même de bons souvenirs. Je ne regrette pas du tout d'avoir fait les Princes, c'est une très belle expérience, on rencontre du beau monde, tout ce que j'ai fait dans Les Princes, je ne l'ai jamais fait auparavant. Ce n'est pas tout le monde qui a fait ça. Je suis assez content d'avoir fait cette émission, mais je ne referai plus de télé-réalité parce que ça reste 2 mondes différents.

Tu n'as pas peur d'être catalogué comme candidat de télé-réalité ?

Très sincèrement, ça ne me dérange pas du tout qu'on me dise que je suis un candidat de télé-réalité, mais bon après il y a une 2e télé. Les temps d'avant c'est bien, mais il faut aussi regarder le présent et, le présent, c'est The Voice. Donc il n'y aura plus trop cette image de télé-réalité mais cette image de The Voice. Après, oui, j'ai vu que les gens me cataloguent souvent mais c'est normal parce que j'ai fait qu'une télé. Je pense que ma participation à The Voice va changer les choses.

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

The Voice
Mennel (The Voice) explique pourquoi elle ne porte plus le turban
Mika et Zazie bientôt de retour dans The Voice pour une édition spéciale ?
The Voice 10 : Vianney débarque, Florent Pagny revient, Amel Bent et Marc Lavoine restent coachs
The Voice Kids 2020 en approche : les premières images avec Kendji Girac dévoilées
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème