Il a beau être un ovni pour certains, Jul n'échappe pas pour autant à la justice. Cette semaine, le rappeur le plus écouté de 2016 a été placé en garde à vue et entendu à cause d'une de ses chansons "L'hiver au quartier"...

Jul est le rappeur le plus écouté de 2016. Pourtant, cela n'empêche pas le Marseillais de se retrouver au coeur de problèmes avec la justice. Selon le quotidien La Provence, l'interprète de "On m'appelle l'ovni" a été entendu et placé en garde à vue lundi 15 mai 2017 dans un commissariat de Marseille.

Jul en GAV...

La raison ? Une de ses chansons ! Dans un titre intitulé "L'hiver au quartier", il a cité un policier de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône en l'appelant par son nom. "Fuck les banal' (comprendre les policiers en civil) et ********", lâche-t-il au beau milieu du quatrième couplet du morceau.

... à cause d'une chanson !

Ce dernier aurait alors décidé de déposer plainte contre Julien Marie - le vrai nom du rappeur - pour propos injurieux et atteinte à la vie privée. Toujours selon La Provence, lors de son audition, "l'artiste aurait assuré ne pas avoir écrit cette partie du morceau et indiqué qu'il ne connaît pas ce policier". Selon l'interprète de "Mon bijou", c'est un rappeur surnommé Ger qui serait à l'origine de ce passage, lequel va être lui aussi entendu. Le clip n'est plus disponible depuis jeudi soir.

JUL
Jul chaud bouillant pour faire un hymne pour les Bleus : "Si on m'appelle, j'y vais en cabrant"
Jul : un volume 2 de "13'Organisé" prévu ? Le rappeur répond avec SCH
SCH et Jul, bientôt un album commun ? "Si ça doit se faire, ça se fera"
Jul x Asics : la collab stylée aux couleurs du rappeur marseillais, à moins de 100 euros
voir toutes les news de JUL Découvrir plus d'articles