Comme chaque année, la journée du 4 février est dédiée à la lutte contre le cancer. Elle est l'occasion de réaliser un état des lieux, de parler d'une maladie, encore trop diabolisée et de mettre fin à ses clichés.

Comme chaque année, la journée du 4 février est dédiée à la lutte contre le cancer. Elle est l'occasion de réaliser un état des lieux, de parler d'une maladie encore tabou et de mettre fin à ses clichés.

Le cancer, première cause de mortalité en France
Le cancer touche tout le monde : riches et pauvres, jeunes et vieux, femmes, hommes et enfants. L'an passé 365 000 nouveaux cas de cancer ont été détectés. Un chiffre en hausse qui ne doit pas cacher une autre réalité : la population française s'accroit et la durée de vie s'allonge.

Les hommes plus touchés que les femmes
L'an passé, les hommes ont été globalement plus touchés que les femmes par la maladie : 207 000 cas de cancer détectés chez les hommes contre 158 500 chez les femmes. Les cancers du poumon, de l'estomac, du foie et du colorectal sont les plus fréquents chez l'homme. Chez la femme, les seins et le col de l'utérus sont également à risque.

60% des malades guérissent
Cette journée de lutte contre le cancer est également le moment de rappeler qu'il n'est pas bon de diaboliser cette maladie. Le cancer n'équivaut pas à une condamnation à mort. Dépistés et pris à temps, beaucoup de cancers se guérissent.

30% de décès évitables
Le meilleur moyen de prévenir les risques du cancer, c'est d'en parler, de ne pas hésiter à se faire dépister. Peu à peu le tabou du cancer se lève, des people comme Michael Douglas ou encore Jean-Luc Delarue n'ont pas hésité à révéler publiquement leur maladie. D'autres soutiennent activement la lutte, comme Justin Bieber ou Eva Longoria, et contribuent à le libérer de ses tabous et clichés.

Contrairement à ce que beaucoup semblent croire encore, l'hérédité n'est pas la principale cause de cancer (seulement 5 à 10%). Ce n'est pas une question de destin. Les risques peuvent être réduits en diminuant sa consommation de tabac et d'alcool, en optant pour une alimentation saine et une activité physique.