Jean-Edouard Lipa : treize ans après Loft Story sur TF1, il est devenu directeur artistique et comédien
Jean-Edouard Lipa : treize ans après Loft Story sur TF1, il est devenu directeur artistique et comédien
Il y a treize ans, Jean-Edouard Lipa était l'un des participants emblématiques de la saison 1 de Loft Story aux côtés de Loana ou Aziz. Aujourd'hui, même s'il ne crache pas sur son expérience dans l'émission, Jean-Edouard confie au Plus du Nouvel Obs qu'il n'est plus du tout intéressé par la télévision et la télé-réalité. Directeur artistique, il espère aussi faire carrière au cinéma.

Quel avenir après Loft Story ?

En 2001, on avait tous été curieux de suivre sur M6 la première télé-réalité d'enfermement. Et parmi les participants de Loft Story saison 1, Jean-Edouard n'est pas passé inaperçu. Notamment pour ses aventures aquatiques avec Loana dans la piscine. Treize ans plus tard, qu'est-devenu Jean-Edouard Lipa ? C'est lui même qui le raconte, dans une publication au Plus du Nouvel Obs. Et si le garçon, aujourd'hui directeur artistique du Royal Monceau, assure que Loft Story "reste une bonne expérience" qui "ne [le] dérange pas", il s'évertue surtout à expliquer pourquoi et comment il a tenu à s'effacer du petit monde de la télé-réalité.

"Je ne veux pas faire tout et n'importe quoi"

"Si on ne me voit plus à la télévision, c'est que je fais moins de castings : je ne veux pas faire tout et n'importe quoi. Certains aussi restent fermés. J'ai fait de la télé-réalité il y a 14 ans et il y a toujours des producteurs télé que ça gêne", explique Jean-Edouard. Un temps comédien au théâtre, il rêve aujourd'hui de cinéma et de télévision. Mais attention, pas à tout prix : "Je regarde très peu la télé, je n'ai pas le temps. Je n'ai d'ailleurs aucun avis sur la télé-réalité, sur Nabilla, dont j'ai évidemment entendu parler. Tout ça ne m'intéresse pas".

"Dans mon métier, j'ai une bonne image"

Idem pour les propositions qu'il serait susceptible de recevoir : "Dans mon métier, j'ai une bonne image, j'y tiens". Jean-Edouard, lui, se verrait bien dans une production de Canal+ comme Engrenages ou dans un rôle dramatique sur grand écran. Mais pour l'instant il n'a même pas été contacté par des producteurs, ni même par ceux des Anges ou de La Ferme Célébrités. "J'ai appris à être patient", conclut-il plein d'espoir.

News
essentielles
sur le
même thème