Il faut croire que la célébrité n'est pas toujours facile à assumer lorsque l'on est écrivain. Alors que les lecteurs ont pu apprécier le roman The Cuckoo's Calling de Robert Galbraith, le Sunday Times vient de révéler que c'était J.K. Rowling – la maman d'Harry Potter – qui se cachait sous ce pseudo.

La page Harry Potter semble définitivement tournée pour J.K Rowling. Alors que les fans de l'auteure espèrent secrètement une nouvelle aventure du sorcier, le Sunday Times vient de révéler qu'elle était à l'origine d'un tout nouveau roman. Mais celui-ci n'a rien à voir avec le monde de la magie, puisque c'est un polar.

Une publication secrète

Toutefois, au lieu de signer de son nom, elle a préféré faire publier ce livre sous le pseudo Robert Galbraith. Et si cela peut étonner le public, Rowling avait cependant une excellente raison : "C'était merveilleux de pouvoir publier sans pression ni buzz autour, et un véritable plaisir de découvrir des critiques sous un autre nom."

Une suite de prévue

Et alors que son roman The Cuckoo's Calling (l'appel du coucou) pointait seulement à la 4 709ème place au classement Amazon, cette révélation lui a permis d'atteindre les sommets. Une bonne nouvelle pour les fans de "Galbraith", l'écrivaine assurant : "Pour ceux qui se demandent si une suite est prévue, je peux confirmer que Robert Galbraith compte bien continuer à écrire. Cependant, il continuera sans doute à refuser toute invitation publique..."

Bientôt au cinéma ?

Reste désormais à savoir si son nouveau livre aura lui aussi le droit à une adaptation cinématographique. On l'a vu récemment avec Jack Reacher, les polars ont de nouveau la cote et celui-ci est prometteur. Dans The Cuckoo's Calling, on y suit un vétéran de la guerre enquêtant sur l'étrange décès d'un mannequin. On croise les doigts.

J.K. Rowling
J.K. Rowling menacée de mort et son adresse rendue publique : elle pousse un coup de gueule
J.K. Rowling : une actrice des Animaux Fantastiques clashe ses propos sur la communauté trans
J.K. Rowling menacée de mort et de viol : elle accuse des activistes trans
Ralph Fiennes (Voldemort) défend J.K. Rowling face à la "Cancel Culture"
voir toutes les news de J.K. Rowling Découvrir plus d'articles