J.K. Rowling encore en TT : l'auteure de la saga Harry Potter se retrouve une fois de plus dans un bad buzz transphobe
J.K. Rowling encore en TT : l'auteure de la saga Harry Potter se retrouve une fois de plus dans un bad buzz transphobe
Décidément, à chaque fois que J.K. Rowling est en TT sur Twitter, c'est pour un bad buzz. Après déjà plusieurs polémiques autour d'elle sur la transphobie, l'auteure de la saga Harry Potter a de nouveau créé polémique. Elle a fait la promotion d'un tee-shirt sur les réseaux. Où est le problème ? La boutique où elle l'a acheté vend aussi plusieurs articles transphobes...

Un tee-shirt qui relance le débat autour de J.K. Rowling

En juin 2020, J.K. Rowling était en TT sur Twitter à cause de ses tweets anti-trans. Et la polémique est revenue sur les réseaux depuis septembre 2020, à cause du sujet de son nouveau livre Troubled Blood sur un homme qui se travestit en femme pour tuer. Et là, la romancière à qui l'on doit les livres Harry Potter est de encore en TT sur Twitter pour les mauvaises raisons.

Ce nouveau bad buzz est parti d'un tee-shirt, que l'artiste a porté et dont elle a partagé une photo avec ses abonnés. Il est écrit "cette sorcière ne brûle pas" sur le tee-shirt. En légende, J.K. Rowling a précisé : "Parfois, un tee-shirt vous parle", "il vient de wildwomynworkshop.com, au cas où vous connaîtriez une sorcière qui en voudrait un".

La femme qui détient le site internet où l'auteure d'Harry Potter a acheté son vêtement a alors réagi : "Quand j'aurai le temps, je posterai une foule de photos sur le processus sur la conception du t-shirt 'La sorcière ne brûle pas'. En attendant, je ne peux que remercier @jk_rowling. Un milliard de fois ne vous rendrait pas justice ! Et merci aussi à toutes les femmes qui ont dénoncé les voleurs de modèles". Ce à quoi J.K. Rowling a répondu avec une citation de Virginia Woolf : "Le plus souvent dans l'Histoire, 'anonyme' était une femme".

Sauf que si l'e-shop se dit féministe, il est en revanche transphobe. Et donc, en faisant la promotion de ce site internet, la star qui avait démenti être transphobe et rendu une récompense a reçu de nombreux clashs.

La boutique qui vend le tee-shirt a des produits transphobes

Vous pouvez en effet découvrir une rubrique "gender critical" sur le site de Wild Womyn Workshop. Des badges, des tasses et d'autres objets anti-trans y sont vendus. Parmi les messages transphobes que vous trouverez sur ces produits, il est par exemple écrit "les femmes trans sont des hommes", "la biologie féminine n'est pas une identité", "l'idéologie trans élimine les femmes", "l'activisme trans c'est de la misogynie" et "lesbienne pas queer". Ce qui montre donc des tensions au sein même de la communauté LGBTQIA+.

De quoi créer une nouvelle polémique. Mais les internautes étaient cette fois-ci beaucoup plus divisés. Si certains ont encore taclé J.K. Rowling de transphobe, d'autres ont souligné que l'auteure à succès n'avait peut-être pas fait attention au reste du site où elle a acheté son tee-shirt. Toute la question est de savoir si elle a fait exprès ou tout simplement fait une gaffe.

Pour rappel, même les acteurs qui jouaient dans les films Harry Potter étaient divisés sur J.K. Rowling. Alors que Daniel Radcliffe (Harry), Emma Watson (Hermione) ou encore Eddie Redmayne se sont opposés à ses déclarations, Robbie Coltrane (Hagrid) et Evanna Lynch (Luna) ont en revanche défendu l'écrivaine.

J.K. Rowling
De Harry Potter à Ellen Potter, une femme trans fête son changement de prénom et nargue JK Rowling
J.K. Rowling encore en pleine tempête : la maman de Harry Potter vante une boutique jugée transphobe
J.K. Rowling transphobe ? Robbie Coltrane (Hagrid dans Harry Potter) la défend
J.K. Rowling transphobe ? Le sujet de son nouveau livre, Troubled Blood, relance les accusations
voir toutes les news de J.K. Rowling Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème