Sorties et loisirs
J'ai trouvé le resto le plus drôle de Paris, et en plus, on y mange divinement bien
Publié le 22 mai 2024 à 18:10
Par Thibault Raoult | Rédacteur en chef
Thibault est rédacteur en chef de Purebreak. Les seuls moments où il n'est pas devant la télé ou une plateforme de streaming en train de dévorer un film ou une série, c'est qu'il est à Disneyland Paris ou dans n'importe quel parc d'attractions. Toute l'année, il n'attend qu'une chose : analyser le chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens.
Oubliez les clichés sur les brasseries et bistrot parisiens avec des serveurs vénères. Au Borromée, dans le 15e, en sortant métro Volontaires et en croisant du regard la tour Eiffel, place à la bonne humeur et à la vraie bonne bouffe. À un prix honnête.
J'ai trouvé le restaurant le plus drôle de Paris, et en plus, on y mange divinement bien, merci Le Borromée J'ai trouvé le restaurant le plus drôle de Paris, et en plus, on y mange divinement bien, merci Le Borromée© Purebreak
La suite après la publicité

Mes repas du midi sont très souvent les mêmes. Salade, sandwich triangle ou plat Picard en hiver. Alors quand j'ai l'occasion de prendre un peu plus le temps, c'est la fête. Et j'ai pas envie de me louper.

J'ai découvert Le Borromée sur Instagram, mais on est loin du restaurant que tout le monde connaît et teste sur TikTok en se copiant. Je vous parle ici d'un compte suivi par moins de 2 000 de personnes. Il en mériterait des millions. Avant même de tester leurs plats, j'ai suivi le quotidien de l'équipe en stories. Les deux patrons, Romain et Steve, se filment au quotidien avec leurs cuisiniers et employés, mais aussi et surtout leurs clients, ou plutôt leurs habitués. Serge, le pharmacien du quartier, Giovanni, l'Italien d'en face, Berthe, la retraitée, Jacek ou encore Sergio... On les retrouve tous les jours ou presque. Ça s'envoie des grosses vannes, ça réagit à l'actu, ça partage les bonnes et les mauvaises nouvelles perso. On plonge dans une vraie vie de quartier, avec de vrais Parisiens qu'on croirait sortis d'un casting.

>> Plutôt McFarmer ou McRancher ? J'ai pris McDo au mot et comparé les deux sandwichs du moment, c'est une victoire par KO <<

Et ne venez pas tenter de créer du drama ridicule en vous offusquant des saloperies qu'ils peuvent parfois s'échanger. Ici, on est en famille, et on ne fait pas dans le politiquement correct, mais on sent toute l'affection que se portent les habitués et les équipes du Borromée. Il y a un côté Scènes de ménages, en bien plus drôle, un peu de TPMP, sans les dérapages, un esprit de bande façon Moscato Show sur RMC où l'humour beauf assumé côtoie la vraie amitié.

Aussi bien sur place que sur les réseaux ?

Intrigué par cette ambiance, je suis allé tester sur place. J'y croise Serge, un régulier des stories Insta, j'ai l'impression de le connaître alors que c'est la première fois que je le vois. Il déjeune. Je l'imite.

Tout heureux de retrouver l'esprit de ce que je voyais sur les réseaux, je goûte enfin les plats du Borromée. Et ça commence directement avec une pépite. La stracciatella fumée et ses tomates d'antan sont à tomber. Ça fond, ça a un goût magnifique. Je tape dans le pain pour ne pas laisser une goutte du mélange d'huile d'olive et de ce je ne sais quoi magique.

>> PB Poulet Braisé : j'ai testé les nouveautés du géant de la volaille et je peux vous dire que leur meilleure sauce est... <<

Le Borromée : la stracciatella fumée et ses tomates d'antan © Purebreak

J'enchaîne sur une crépinette de porc et sa purée. Le genre de plat que je ne ferais jamais chez moi mais pour lequel je saisis l'occasion de déguster ce classique de la cuisine française. Romain me l'a bien vendu en me confiant que le personnel s'était régalé. Je confirme. Là encore, c'est tendre, pas sec, un vrai goût qui me sort des plats insipides de mes déjeuners habituels. J'en profite pour taper dans les assiettes des personnes qui m'accompagnent. Deux classiques des brasseries : un tartare et une bavette. Je comprends mieux pourquoi ils font partie de la carte permanente. Et, point important, les frites sont elles aussi validées.

Le Borromée : la crépinette de porc et sa purée © Purebreak
Le Borromée : le tartare et ses frites © Purebreak
Le Borromée : la bavette et ses frites © Purebreak

Je suis calé, mais je suis pro. Je teste donc les desserts. Pour moi, ce sera le caf prof (un chou profiterole et un café). Je m'attendais à voir débarquer un mini chou juste là pour donner une touche de sucré pour accompagner mon café. C'est finalement la vraie version profiterole qui débarque. Du fait maison bien sûr. Avec sa glace, son chocolat délicieux et sa chantilly. J'hésite à reprendre un bout de pain pour saucer mon assiette. Pas par faim mais par passion naissante. Je me ressaisis à temps pour taper dans la crème brûlée en face de moi. Le goût vanillé est généreux, ça fond dans la bouche, ça craque, et moi avec. On est sur un sans-faute. Le tout a été arrosé d'une bouteille conseillée par Steve, son étiquette nous rappelle où on est : Les copains d'abord.

>> Top Chef : J'ai testé la nouvelle carte d'une star de l'émission et je me suis explosé le ventre <<

Le Borromée : la profiterole maison © Purebreak
Le Borromée : le vin Les copains d'abord © Purebreak

Côté prix, je m'en sors pour 24€ pour entrée + plat + dessert. Le vin est bien sûr en supplément. J'ai malheureusement bien trop souvent payé beaucoup plus cher ailleurs dans Paris pour un simple burger pas ouf et des frites surgelées. Ici le rapport qualité/prix (et l'ambiance) est ultra validé.

Je n'habite malheureusement pas assez proche pour pouvoir espérer rejoindre la bande des habitués mais après ces heures passées à suivre le Borromée sur Instagram et ce repas, plus de débat. Le Borromée est sans aucun doute le restaurant le plus drôle de Paris. Et mon ventre s'en souvient doublement.

Le Borromée, 224 rue de Vaugirard, Paris 15
Formule entrée / plat / dessert : 24€
Formule Entrée / plat ou Plat / dessert : 20€

Mots clés
Food Opinion Sorties et loisirs Expérience
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Il y aura bel et bien une suite au plus "punk" des films Disney, mais est ce une bonne idée ? play_circle
CINÉ SÉRIE
Il y aura bel et bien une suite au plus "punk" des films Disney, mais est ce une bonne idée ?
8 janvier 2024
Le personnage le plus injustement détesté de The Last of Us a trouvé son actrice pour la série d'HBO (et le choix est parfait) play_circle
CINÉ SÉRIE
Le personnage le plus injustement détesté de The Last of Us a trouvé son actrice pour la série d'HBO (et le choix est parfait)
10 janvier 2024
Les articles similaires
PB Poulet Braisé : j'ai testé les nouveautés du géant de la volaille et je peux vous dire que leur meilleure sauce est...
Sorties et loisirs
PB Poulet Braisé : j'ai testé les nouveautés du géant de la volaille et je peux vous dire que leur meilleure sauce est...
19 avril 2024
Top Chef : J'ai testé la nouvelle carte d'une star de l'émission et je me suis explosé le ventre play_circle
Sorties et loisirs
Top Chef : J'ai testé la nouvelle carte d'une star de l'émission et je me suis explosé le ventre
26 avril 2024
Dernières actualités
La Chronique des Bridgerton saison 4 : un personnage adoré des fans tué dans la suite de la série ? La créatrice réagit à ce bouleversement historique play_circle
CINÉ SÉRIE
La Chronique des Bridgerton saison 4 : un personnage adoré des fans tué dans la suite de la série ? La créatrice réagit à ce bouleversement historique
17 juin 2024
The Walking Dead en deuil : Dog, le chien le plus cool de la télé, est mort, Norman Reedus pleure son "meilleur partenaire" play_circle
CINÉ SÉRIE
The Walking Dead en deuil : Dog, le chien le plus cool de la télé, est mort, Norman Reedus pleure son "meilleur partenaire"
17 juin 2024
Dernières news