La bande-annonce de la série Inventing Anna : notre avis sur la série de Netflix
Après avoir fait ses preuves à la télévision américaine avec Grey's Anatomy, Scandal ou encore How to Get Away with Murder, Shonda Rhimes a signé un contrat d'exclusivité avec Netflix. L'américaine dévoile ce vendredi 11 février 2022 sa première série en tant que créatrice pour la plateforme : Inventing Anna. Une histoire inspirée d'une histoire vraie. Alors, on mate ou on zappe ? PRBK a vu 6 épisodes et on vous donne notre avis sans spoilers.

La réputation de Shonda Rhimes dans le monde des séries n'est plus à faire. La productrice a enchaîné les succès au fil de sa carrière comme avec Grey's Anatomy, déjà renouvelée pour une 19ème saison. Côté Netflix, elle a déjà eu droit à un succès en tant que productrice avec La Chronique des Bridgerton qui revient le 25 mars pour sa saison 2 (et qui aura droit à un spin-off, en plus du renouvellement jusqu'à la saison 4). Aura-t-elle droit au même succès avec sa nouvelle création ?

Les infos

Créée par Shonda Rhimes.
Avec au casting Julia Garner, Anna Chlumsky, Katie Lowes, Laverne Cox, Jeff Perry, Arian Moayed et Terry Kinney.
9 épisodes d'environ 1h.
Dispo sur Netflix en intégralité dès le 11 février 2022.

Le pitch

Journaliste quasiment mise au placard après un reportage qui a mal tourné, Vivian pense avoir trouvé un scoop quand elle découvre l'arrestation d'Anna Sorokin, accusée d'avoir escroqué de nombreux new-yorkais influents. Comment une jeune femme a-t-elle pu s'immiscer dans le cercle fermé de l'élite new-yorkaise ? Vivian va mener l'enquête et tenter de découvrir qui est la vraie Anna.

Julia Garner et Anna Chlumsky dans Inventing Anna
Julia Garner et Anna Chlumsky dans Inventing Anna

Notre avis sur Inventing Anna

On a tous un jour un peu rêvé de devenir riche et de pouvoir dépenser sans compter. Un rêve inatteignable pour beaucoup mais Anna Delvey, elle, a failli le réaliser... en escroquant un paquet de monde au passage. Vous l'avez compris, l'histoire d'Inventing Anna n'est pas fictive : dans sa série, Shonda Rhimes raconte comme cette jeune femme a berné des habitants huppés de New York pour leur soutirer de l'argent. Une histoire vraie donc mais pas entièrement : chaque épisode nous rappelle bien que certains faits ont été inventés. Et ce rabâchage à chaque épisode n'aide pas forcément à se mettre dans l'ambiance...

Après des débuts un peu timides, Inventing Anna tend à trouver son rythme de croisière et, par moment, prend presque des allures de thriller. Le problème, c'est qu'on a vraiment eu l'impression d'être à fond à partir de l'épisode 5. Et vu qu'il n'y en a 9, ça fait beaucoup d'épisodes de "remplissage" quand même... En plus de ça, on peut aussi reprocher aux scénaristes d'avoir voulu trop étaler l'action avec des épisodes XXL qui durent presque tous plus d'une heure. De quoi nous perdre un peu par moment. L'accumulation de personnages, dont certains sont presque anecdotiques, n'aide pas non plus et fait que l'on ne sait parfois plus où donner de la tête.

Côté casting, Julia Garner est convaincante dans le rôle de la secrète mais franche Anna Delvey / Sorokin. L'actrice d'Ozark s'attaque à un autre accent et se mue selon les scènes, comme son personnage. Face à elle, Anna Chlumsky livre une prestation à la hauteur. On a aussi aimé les scènes avec Arian Moayed (vu aussi dans Succession) dans le rôle Todd, l'avocat d'Anna. Les fans des séries de Shondaland reconnaîtront aussi beaucoup de visages familiers vus dans Grey's Anatomy ou Scandal. Certains acteurs comme Jeff Perry ou Terry Kinney sont malheureusement sous-utilisés et on se demande presque pourquoi ils ont accepté ces petits rôles secondaires. C'est un peu comme si Shonda Rhimes avait voulu aligner les stars au casting, sans pour autant leur offrir des rôles à la hauteur de leur talent.

La mise en scène n'est pas non plus exceptionnelle et n'a rien de bien spécial. Elle est même parfois un peu vieillotte. Shonda Rhimes qui nous avait habitué à des soaps très addictifs pêche un peu cette fois et a du mal à nous accrocher, visuellement et narrativement.

Inventing Anna : notre avis sur la série
Inventing Anna : notre avis sur la série

On mate. Pour l'histoire folle - et vraie - Inventing Anna vaut le coup d'oeil. Même si la série se laisse parfois déborder par des longueurs narratives, les prestations de ses deux actrices principales permettent de remonter le niveau et d'en faire une mini-série qui n'est peut-être pas parfaite mais quand même pas désagréable à découvrir.

Netflix
Netflix : cette série qui cartonne avec un acteur culte se regarde en moins de deux heures
La Casa de Papel VS Money Heist Korea : les personnages dans la série originale VS dans le remake coréen
Nouveautés Netflix : le plus grand braquage de l'histoire à la sauce Coréenne et des escorts de luxe
Money Heist Korea : ça vaut vraiment le coup ce remake coréen de La Casa de Papel ? Notre avis sans spoiler
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles