Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Harley Quinn : son film solo confirmé par DC en 2020
Harley Quinn : son film solo confirmé par DC en 2020
Un peu de patience, Harley Quinn va bientôt effectuer son grand retour au cinéma. Et c'est la réalisatrice Cathy Yan qui mettra en boite les nouvelles aventures de l'héroïne portée par Margot Robbie dans un spin-off de Suicide Squad. Pas de Joker attendu, mais quelques stars féminines de DC.

On ne sait pas qu'elle est la logique dans les bureaux de Warner Bros/DC, mais elle est particulièrement compliquée à suivre. Tandis que Ben Affleck et Henry Cavill pourraient respectivement quitter leur rôle de Batman et Superman, et qu'un film dérivé sur les origines du Joker porté par Joaquin Phoenix et non Jared Leto est actuellement en tournage, le DCEU actuel ne semble pourtant pas être abandonné. Au contraire, Aquaman sortira dans quelques semaines au cinéma, tandis qu'un film dérivé sur Harley Quinn (Margot Robbie) verra le jour en 2020.

Harley Quinn de retour en 2020

En effet, ça vient d'être annoncé officiellement, avant (normalement) une aventure inédite centrée sur le Joker de Jared Leto et Harley Quinn dont le scénario est déjà écrit, l'héroïne culte de Margot Robbie aura le droit à son propre film le 7 février 2020. Intitulé 'Birds of Prey', celui-ci verra la célèbre méchante faire les 400 coups en compagnie d'autres stars féminines de DC Comics.

D'après les révélations du Hollywood Reporter, Harley Quinn devrait ainsi être accompagnée à l'écran de Black Canary, Huntress et une jeune Batgirl - tandis que Poison Ivy pourrait également apparaître. Côté casting, aucune actrice n'a encore été choisie, mais les noms de Jurnee Smollett-Bell (Friday Night Lights) et Gugu Mbatha-Raw (Belle) pour Black Canary ou Mary Elizabeth-Winstead (Braindead) et Cristin Milioti (How I Met Your Mother) pour Huntress ont déjà filtré.

Avec un tournage prévu au début de l'année 2019, les informations sur Birds of Prey devraient bientôt commencer à affluer.

News
essentielles
sur le
même thème