Grindr s'engage avec le mouvement Black Lives Matter : l'appli de rencontres homos, bis, trans et queer supprime l'ethnicité dans les descriptions
Grindr s'engage avec le mouvement Black Lives Matter : l'appli de rencontres homos, bis, trans et queer supprime l'ethnicité dans les descriptions
Depuis la mort choc de George Floyd, le mouvement Black Lives Matter prend de l'ampleur. Aussi bien dans les rues avec les manifestants (dont plusieurs stars), que sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes luttent dénoncent le racisme et les violences policières. Grindr affiche son soutien en supprimant l'ethnicité dans ses descriptions. Une nouveauté qui empêchera les utilisateurs de l'appli de choisir leur match par rapport à leur couleur de peau.

Grindr enlève l'ethnicité dans ses descriptions

Ce mardi 2 juin 2020, un élan de solidarité s'est montré sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes du monde entier ont soutenu le Blackout Tuesday en postant un carré noir sur Facebook, Instagram ou encore Twitter. Une façon d'afficher leur soutien contre les violences policières et le racisme, dont la mort de George Floyd (un afro-américain tué par un policier blanc aux Etats-Unis) a relancé le débat. Grindr s'est associée au mouvement Black Lives Matter, à l'image de plusieurs anonymes et de stars.

Comment ? L'application de rencontres homos, bis, trans et queer a décidé de supprimer l'ethnicité dans les descriptions. Pourquoi ? Ainsi, les utilisateurs de Grindr ne pourront plus choisir leurs matches en fonction de leur couleur de peau. Une nouvelle mesure qui devrait donc permettre de lutter concrètement contre le racisme, tout du moins sur l'appli.

"Nous ne serons pas silencieux"

Après que plusieurs marques comme Nike, Amazon et Netflix se sont unies contre le racisme, Grindr rejoint donc le mouvement. Sur Twitter et Instagram, le Tinder de la communauté LGBTQIA+ a même assuré : "Nous ne serons pas silencieux et nous ne resterons pas sans rien faire". "Nous allons continuer à combattre le racisme sur Grindr" est-il aussi écrit, "aussi bien à travers un dialogue avec notre communauté que par une tolérance zéro contre le racisme et les discours haineux sur la plate-forme et en dehors".

News
essentielles
sur le
même thème