S'il parait aujourd'hui difficile d'imaginer Grey's Anatomy, dont la saison 18 est actuellement diffusée sur ABC (USA) et TF1 (France), sans Ellen Pompeo, la comédienne n'a pas connu les meilleurs débuts. L'interprète de Meredith l'a confessé dans son podcast, il lui arrivait d'être régulièrement la cible de critiques et body shaming lors des premiers épisodes.

Pourquoi Ellen Pompeo trouve important de revoir les épisodes de Grey's Anatomy

Alors que Grey's Anatomy a récemment été renouvelée pour une saison 19 par ABC, Ellen Pompeo profite régulièrement de son temps libre pour regarder d'anciens épisodes de la série. Cela lui permet notamment de se rafraîchir la mémoire au moment de jouer certaines scènes ou même de passer derrière la caméra.

Et comme elle l'a récemment confié dans son podcast Tell Me, si l'exercice de se regarder à l'écran n'est jamais facile pour un comédien, il lui a néanmoins été d'une importance cruciale ces dernières années pour mieux s'accepter. "Retourner en arrière et revoir le show a été quelque chose d'immense pour moi, a-t-elle confessé. Parce que ça m'a permis de me dire, 'Bordel, de quoi j'étais inquiète ?'".

>> Grey's Anatomy : Katherine Heigl accusée d'être ingrate, Ellen Pompeo la défend enfin, 13 ans plus tard <<

L'actrice victime de body shaming à ses débuts

Une réaction étonnante ? Pas vraiment. L'interprète de Meredith l'a ensuite révélé, elle a longtemps été rongée par un manque de confiance en elle causé par un afflux de critiques parfois difficiles à encaisser à l'époque. "Il y avait tellement de voix dans ma tête - pas tellement dans ma tête, elles venaient de l'extérieur alors qu'on était pourtant avant l'ère des réseaux sociaux, qui me disaient, 'T'es trop maigre, Tu n'es pas une bonne actrice. Celle-ci est meilleure que toi. Celle-ci est plus jolie que toi...'", a déploré Ellen Pompeo.

Des moqueries et un body shaming aussi déplacés que douloureux qui, heureusement, font partie de l'histoire ancienne. Ou tout du moins, ne la brisent plus autant. Elle l'a assuré, l'expérience lui a logiquement permis d'apprendre à mieux appréhender ces situations, ce qui lui paraissait impossible à ses débuts, "Quand vous êtes sur le devant de la scène, il y a tellement de gens qui vous parlent de tout qu'il est tellement facile de se rabaisser soi-même".

Autant dire que le succès de la série et la montée en puissance de son héroïne dans les intrigues au fil des années ont tout d'une victoire pour l'actrice aujourd'hui.

Grey's Anatomy - Saison 18
Grey's Anatomy saison 18 : deux retours, une tragique nouvelle... ce qui nous attend dans la suite
Grey's Anatomy saison 18 : la série peut-elle continuer sans Meredith ? Ellen Pompeo répond
Grey's Anatomy saison 18 : un mort à venir ? Cet épisode qui inquiète les fans
Grey's Anatomy saison 18 : un retour possible pour Hayes ? Richard Flood n'est pas chaud
voir toutes les news de Grey's Anatomy - Saison 18 Découvrir plus d'articles