A moins d'une semaine de l'arrivée de la saison 3 de Game of Thrones sur HBO, place à la dernière partie de notre table ronde avec les acteurs de la série. Cette fois, ce sont les Lannister et Brienne qui se confient sur la saison 2 de la série.

Après une interview avec les Stark et une seconde interview avec les personnages du Nord, place aux Lannister. C'est lors d'une conférence de presse organisée à Londres que PureBreak.com a pu rencontrer les acteurs de Game of Thrones Nikolaj Coster-Waldau (Jaime Lannister), Charles Dance (Tywin Lannister) et Gwendoline Christie (Brienne). Succès, tournage, cascades, ils se confient sur la saison 2 de la série.

Dans quelle ambiance retrouvons-nous chacun de vos personnages au début de la saison 2 ?
Nikolaj Coster-Waldau (Jaime) : On retrouve Jaime là où nous l'avions laissé à la fin de la saison 1. Il est dans une cage, prisonnier des Stark. Il déteste le fait d'être là. Il a plutôt l'habitude d'avoir le contrôle sur tout et c'est une chose très énervante pour lui. Il sait aussi que sa situation est sérieuse, il sait que la situation est grave et qu'il pourrait ne pas survivre. Et il sait aussi qu'il est vivant simplement car ils ont besoin de lui. Mais il n'est pas prêt de le montrer.
Gwendoline Christie (Brienne) : Quand on la rencontre, elle arrive en plein milieu d'une bataille avec Sir Loras. Et elle gagne assez facilement et gagne sa place. Elle est aussi très morale.
Charles Dance (Tywin) : Je ne sais même plus ce que j'ai fait la semaine dernière ! (rires) Je suis toujours là, assis et je suis méchant avec les gens. J'ordonne leurs morts. Mais il devient un peu plus doux au fur et à mesure de la saison.

Dans la saison 1, Jaime était vraiment un personnage caractérisé comme méchant. Cette saison 2 est différente est nous permet de mieux le connaître...
N. Coster-Waldau : C'est ce qui est bien avec une série et le fait d'avoir des heures pour raconter une histoire. On a le temps de dépasser les premières impressions que l'on peut avoir. Il est vrai que la première scène où on le voit pousser Bran par la fenêtre puis coucher avec sa soeur est un peu son apparence et on dit bien "Les apparences sont parfois trompeuses". Cela peut d'ailleurs s'appliquer à tous les personnages.

Est-ce que c'est difficile d'aimer vos personnages qui sont quand même assez méchants ?
C. Dance : Je passe souvent mon temps à m'excuser auprès de Peter Dinklage (Tyrion ndlr) car je le traite vraiment mal dans la série. Mais en ce qui me concerne, je me base surtout sur l'écriture alors il n'y a pas vraiment besoin d'aller chercher plus loin. C'est surtout cette qualité d'écriture qui me permet de prendre du plaisir en jouant ce personnage.

Avez-vous la liberté de jouer avec vos personnages et de modifier les scripts ?
C. Dance : Dans mon cas, ça n'a jamais été nécessaire. Quand je lis les scènes, je me dis tout de suite "C'est génial". Personnellement, je n'ai pas lu les livres donc je ne me base pas là-dessus. L'adaptation est tellement bonne, c'est notre outil de travail. Ce que nous tournons, ce sont les scripts, pas les livres.

Gwendoline, qu'est ce que ça fait de rejoindre la série en tant que petite nouvelle ?
G. Christie : Ce n'était pas très difficile même si, pour Brienne, c'est assez compliqué puisqu'elle jongle entre les personnages de Tyrell puis Catelyn et Jaime.

"Paraître plus masculine, c'est difficile"

Pour ton rôle, tu as du subir des changements physique au niveau de ta coiffure par exemple.
G. Christie : C'était difficile de me couper les cheveux. En tant que femme déjà très grande, c'est difficile d'enlever délibérément votre aspect féminin et de paraître plus masculine. Mais pour ce rôle que j'adore et qui a aussi une influence sur les gens en ce qui concerne la féminité et les rôles des femmes, alors c'est un plaisir.

Comment t'es-tu préparée pour ton rôle ?
G. Christie : Je me suis beaucoup entraînée. J'ai mangé beaucoup de viande et de protéines. Beaucoup de sommeil et de séance de sport. Et j'ai pu apprendre à me battre à l'épée. Et puis il y avait aussi la préparation psychologique pour travailler avec Nikolaj ce qui est un plaisir et un honneur.

Cette saison 2 est plus cinématographique que la saison 2. Est-ce que pour vous, tourner Game of Thrones et tourner un film, c'est toujours très différent ?
C. Dance : Pour moi, il n'y a pas tant de différence que ça, le travail est le même mais juste plus long. Les films se tournent entre 30 et 45 jours et Game of Thrones est plus long. Nous avons également la chance de travailler avec plusieurs réalisateurs et plusieurs équipes et plusieurs caméras. Mais chacun a le même travail. Ce qui change, c'est le fait que nous savons que nous avons un public derrière nous ce qui n'est jamais assuré avec un film.
G.Christie : Je pense que la télévision en général est devenue plus cinématographique et les téléspectateurs ont pris l'habitude de regarder un film de 10h comme Game of Thrones. Ce n'est pas une si mauvaise chose de voir que les différences entre les films et les séries sont de plus en plus minimes.

"Jaime est seulement un homme amoureux"

Comment peut-on justifier le fait que Jaime couche avec sa soeur ?
N. Coster-Waldau : Je comprends la question d'un point de vue moral mais pour moi, c'est simplement un homme qui est amoureux d'une femme. C'est bien sûr compliqué car elle est mariée et qu'elle est sa soeur mais il est amoureux, il ne peut pas s'en empêcher.

Les fans de la série sont très dédiés jusqu'au point de se déguiser. Est-ce-que vous ressentez ce côté fanatique, est-ce qu'on vous arrête dans la rue parfois ?
C. Dance : Il est certain que la série a beaucoup de fans et cela m'a beaucoup surpris au début. Je ne connaissais pas Game of Thrones et les romans. Quand la série a commencé à être connue, les gens venaient me voir dans la rue et à me féliciter. Je sais aussi, un peu à cause d'eux, ce qui va arriver à mon personnage ce qui n'aurait pas été le cas normalement. C'est aussi très étrange de les voir en costumes.
N. Coster-Waldau : Chacun a sa passion et les gens sont passionnés par la série. J'étais au Comic Con ce qui était une expérience géniale. Mais ils sont aussi passionnés d'autres choses et ce n'est pas non plus différent de personnes passionnées par Shakespeare par exemple. Voir quelqu'un déguisé comme moi, c'est un peu fou mais c'est génial.
G. Christie : Moi, je suis un peu triste car je n'ai jamais vu personne déguisé en Brienne. (rires)

Selon vous, que pense de la relation entre Brienne et Jaime ? Que pensent-ils l'un de l'autre ?
G. Christie : Brienne ne respecte pas vraiment Jaime. Elle est très dédiée au code d'honneur et pas Jaime. Mais il est aussi toujours en train d'essayer de la contrarier. Ce n'est pas une relation facile pour elle.
N. Coster-Waldau : Jaime fait un peu comme ce qu'il a fait avec Catelyn Stark. Il est très doué pour faire mal en utilisant des mots. Il essaie simplement de provoquer une réaction chez elle pour pouvoir se débarrasser d'elle.

"Jaime sait retourner les propos des gens"

Mais en même temps, il dit des choses qui restent vraies...
N. Coster-Waldau : Tout a fait. Il est intelligent et c'est pour ça que ça fait mal. C'est ce qu'il fait avec elle, il trouve ce qui est vulnérable et voilà. Il utilise ce que les gens disent sur lui pour retourner leur propos. Mais Brienne est un peu étrange et donc il n'a pas forcément de réaction face à ce qu'il dit. Il n'arrive pas à la briser. Mais ça ne l'empêcher pas d'essayer.

Pouvez-vous nous parler des cascades de la série. Est-ce que vous les réalisés ou bien avez-vous souvent recourt à des doublures ?
N. Coster-Waldau : Nous essayions de faire le maximum par nous même. Mais quand c'est vraiment dangereux, il y a des gens qui sont là pour nous remplacer. Par exemple on tourne les combats à l'épée mais s'il faut tomber d'une maison, non !

Quelles sont vos scènes préférées dans la saison 2, celles que vous aviez vraiment hâte de tourner ?
N. Coster-Waldau : Dans l'épisode 7, il y a une scène où Jaime s'enfuie d'une prison et c'est une de mes préférées.
C. Dance : Il y en a tellement ! Les scènes que je partage avec la petite Maisie (Williams, l'interprète d'Arya, ndlr) sont géniales. Elle est très douée malgré son jeune âge et elle comprend très vite. C'est super de travailler avec elle.
G. Christie : J'ai adoré la scène dans l'épisode 4 qui se déroule dans la tente. C'était ma première expérience de bataille à l'épée devant la caméra. C'était très excitant de jouer ça.

"Je ne sais pas trop ce qui fascine dans Game of Thrones"

La série est très populaire malgré le fait qu'elle n'est pas une série classique. Qu'est ce qui peut expliquer son succès selon vous ?
G. Christie : Selon moi, c'est une très bonne formule. Il y a le fait que tous ceux qui travaillent sur la série veulent vraiment donner le meilleur et préserver l'intégrité de l'histoire. Mais il y aussi des choses dans lesquelles tout le monde peut se retrouver. Et puis, on peut vraiment s'échapper dans cette série qui contient beaucoup de choses qu'on ne peut pas avoir comme le surnaturel, les dragons. Tout ça rassemblé fait de la série une chose extraordinaire.
N. Coster-Waldau : Personnellement, je ne sais pas trop ce qui fascine. C'est un mystère pour moi. C'est une combinaison de plusieurs facteurs. A l'origine, c'est surtout grâce à l'écriture et aux personnages.
C. Dance : Ca commence bien évidemment par l'écriture et aussi grâce au budget. Pour maintenir la qualité, il faut aussi maintenir l'argent qu'on y dépense.

Propos recueillis par Aubéry Mallet. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer PureBreak.com

Autour de Game of Thrones : Sophie Turner détestée des fans / George R. R. Martin bientôt en cameo / Avant-première glamour pour la saison 3

Game of Thrones
Mort de BJ Hogg (Game of Thrones) : les causes de son décès inconnues
Game of Thrones saison 8 : Jon Snow, Sansa, Tyrion... qui va finir sur le Trône de fer ? Les pronos
Game of Thrones : les livres de la saga enrichis sur iBooks pour tout comprendre
La Montagne (Game of Thrones) menace Cristiano Ronaldo pour l'Euro 2016... flippant !
voir toutes les news de Game of Thrones Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème