Peine de mort requise contre James Holmes
Peine de mort requise contre James Holmes
Tueur présumé de la fusillade d'Aurora - qui a coûté le vie à 12 personnes pendant une projection de The Dark Knight Rises en juillet 2012 - James Holmes risque la peine la mort. Hier, lundi 1er avril, le parquet a en effet annoncé son intention de demander la peine capitale contre l'Américain de 25 ans.

Le procès de James Holmes, tueur présumé de la fusillade d'Aurora, devrait avoir lieu à partir du 5 août prochain. Mais déjà, l'Américain de 25 ans sait que l'accusation va se battre pour qu'il soit condamné à mort.

"La justice, c'est la mort"

En 2012, les fusillades n'ont pas épargné les Etats-Unis. Alors que la tuerie de Newtown continue de bouleverser les Américains, James Holmes, accusé d'avoir tué 12 personnes et d'en avoir blessé 58 pendant une projection de The Dark Knight Rises, était hier devant le tribunal de Centennial pour une nouvelle audience préliminaire. Et pour l'accusation, la justice devra être fatale à l'Américain. "Dans cette affaire, pour James Holmes, la justice, c'est la mort", a indiqué George Brauchler, procureur du comté d'Arapahoe, pendant l'audience.

Pas de réaction du tueur présumé

Si les avocats de James Holmes - qui devraient plaider la folie - ont tenté d'éviter la peine de mort en échange d'un plaider-coupable, le parquet a donc bel et bien décidé de refuser cette offre après consultation avec les familles des victimes. Mais cette décision n'a pas fait réagir l'accusé. Selon le Denver Post, le tueur présumé est resté impassible quand la peine de mort a été requise contre lui.