Vous n'avez pas pu échapper à We Are Young. Cet incroyable tube du groupe Fun. squatte les ondes et a réussi à s'imposer en tête des charts US pendant six semaines consécutives ! Un succès que ces rockeurs doivent notamment à une super reprise dans la saison 3 de Glee. Pour la promo de leur album Some Nights, les trois

Vous n'avez pas pu échapper à We Are Young. Cet incroyable tube du groupe Fun. squatte les ondes et a réussi à s'imposer en tête des charts US pendant six semaines consécutives ! Un succès que ces rockeurs doivent notamment à une super reprise dans la saison 3 de Glee. Pour la promo de leur album Some Nights, les trois membres du groupe sont passés par Paris. Purefans News a eu la chance de les rencontrer pour leur parler de ce succès de folie, de Glee mais aussi de leur concert à Paris à la rentrée !

Vous êtes restés six semaines en tête des charts US. Ca fait quel effet ?
Nate : C'est difficile d'en parler car on ne l'a pas encore digéré. Tous les jours, on en prend un peu plus conscience. Ce succès est une réaction immédiate mais on essaie de voir comment tout ça va résonner dans le futur. On aura sûrement une meilleure réponse dans un an, mais pour l'instant je dirais que c'est excitant.

Vous vous attendiez à un tel succès avec We are Young ?
Jake : On s'attendait à un autre type de succès. Cela fait 10 ans qu'on fait ce métier mais on n'avait jamais connu un tel succès. C'est comme si on s'était retrouvés dans un autre monde. C'est très excitant car on s'y attendait et aussi parce que le titre marche également à l'étranger.

La chanson s'est notamment fait connaître grâce à Glee. Vous pensez que ça vous a beaucoup aidé ?
Jake : Glee a été une pièce très importante du puzzle. Ça a été la première étape mais dizaine d'autres ont permis ce succès. On ne peut pas vraiment dire quel événement a été le cataclysme et a tout changé. Glee a été un énorme coup de pouce parmi d'autres mais les autres ont été tout aussi importants.

Vous avez aimé leur reprise ?
Andrew : On a adoré la reprise de Glee. J'ai trouvé leurs arrangements vraiment cool. Quand Mercedes se met à chanter, elle fait un joli "wohohoho". Et maintenant, dès qu'on joue la chanson, je l'entend ! J'ai trouvé qu'ils avaient fait un boulot formidable.

La production de la série vous a contactés avant que la chanson soit connue ?
Andrew : Tout s'est fait avant que la chanson ne devienne un hit, ce qui prouve que Glee est une série visionnaire. Notre label leur a fait écouter la chanson en leur disant voici un titre sur lequel notre groupe travaille. S'il devient un hit, vous pourriez le reprendre". Ils ont répondu : "pourquoi attendre ? On va le faire maintenant". C'est remarquable qu'ils aient tenté le coup car la chanson n'était pas un hit. Je crois que c'est la première chanson qu'ils aient reprise qui n'était pas un tube.

C'est vrai qu'Alicia Keys a été l'une des premières personnes à entendre We Are Young ?
Nate : Oui, c'était complètement fou. Le producteur Jeff Bhasker et moi-même venions à peine de commencer à travailler sur la chanson. Jeff avait déjà travaillé sur le dernier album d'Alicia Keys et on bossait au même studio qu'elle. Si j'avais su qu'elle était dans les parages, j'aurais été encore plus nerveux ! Jeff était si excité par We Are Young qu'il a sorti Alicia Keys de son studio et lui a dit "tu dois écouter cette chanson". Je me rappelle m'être retrouvé assis dans un coin alors qu'Alicia Keys écoutait le titre et m'être dit "Oh mon Dieu, j'espère qu'elle ne va pas détester".

Et alors, qu'en a-t-elle pensé ?
Nate : Elle n'a dit que des choses positives. Elle m'a beaucoup complimenté sur ma voix mais je ne me souviens plus de grand chose car j'ai presque perdu conscience. J'ai tellement retenu mon souffle que j'étais à deux doigts de m'évanouir !

Vous avez cité Kanye West comme influence alors que vous êtes un groupe de rock. Pourquoi ?
Nathan : On voyage quand on écoute son dernier album. Cela a toujours été notre manière de faire de la musique, on a toujours essayé de faire des albums qui sont des invitations au voyage. On a essayé de prendre conscience des musiques d'aujourd'hui plutôt que de rester obsédés par la musique du passé. L'album de Kanye West est si nouveau, si frais, ça ne ressemble à rien de ce qu'on a pu entendre jusqu'à présent. Le hip hop apporte plein de choses à la musique en ce moment. On ne voulait pas simplement être un groupe de rock standard. On voulait s'inspirer par tous ces sons.

Vous allez donner un concert à Paris le 10 octobre. Ca donne quoi Fun. sur scène ?
Andrew : On a trois autres personnes avec nous sur scène dont un batteur et un bassiste. Le son est énorme. On essaye de faire en sorte que les chansons ne ressemblent pas exactement aux versions de l'album. On change un passage à la guitare par un passage au piano, on rajoute un peu d'instrumental...

Tout le monde adore We Are Young. Comment ça se passe quand vous la chantez en concert ?
Nate : On l'a seulement jouée aux Etats-Unis et la plupart de nos concerts affichaient déjà complets avant que We Are Young devienne un tube. Et ce qui m'a impressionné, c'est que c'est loin d'être la plus grosse chanson de notre show. Notre public chante sur tous nos titres et, au moment où We Are Young arrive, je dis 'voilà le gros tube'. Je pense à chaque fois que ça va exploser et que tout le monde va chanter. Mais non, ils traitent ce single comme ils traitent toutes les autres chansons. Le seul truc que j'ai remarqué, c'est que les gens se prennent par les bras. C'est quelque chose de nouveau pour nous.

Vous avez été nominés aux Teen Choice Awards. Ca vous fait plaisir ?
Jake : On ne célèbre pas vraiment toutes ces nominations. Car si on célébrait plus qu'on ne le fait déjà, on serait des êtres humains absolument ignobles (rires). On célèbre notre succès avec des milliers de fans tous les soirs en concert et c'est une très belle chose. On essaye de ne pas se définir par les nominations et les prix.

Ca ne vous ferait rien de battre Coldplay pour le prix de la meilleure chanson ?
Jake : On ne veut pas battre qui que ce soit. Ca peut paraître cliché, mais le simple fait de se retrouver dans la même catégorie que des artistes qui nous influencent est le plus beau prix qu'on puisse recevoir. Il y a peu d'artistes en ce moment qui sont aussi géniaux que Coldplay, alors se retrouver sur la même liste qu'eux est incroyable. Ca veut dire qu'on a pas trop fait de la m*rde !
Andrew : C'est un grand honneur d'être reconnus pour notre travail. J'ai le sentiment qu'on n'a jamais essayé au cours de notre carrière d'être autre chose que nous-même, et j'ai le sentiment que Some Nights est l'album dans lequel on devient le plus nous-même. Du coup, c'est très cool d'être nominés aux Teen Choice Awards grâce à ce disque.

Propos recueillis par Charlotte Vaccaro. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purefans News / Adobuzz.com

Fun.
Fun en concert à l'Olympia
Fun. : Why I Am The One, le clip qui fait voir du pays
Fun : Carry On, le clip en mode festif (VIDEO)