Un fausse Une du Der Spiegel avec François Hollande berne Twitter
Un fausse Une du Der Spiegel avec François Hollande berne Twitter
Ils se sont tous faits avoir (ou presque) : journalistes, politiques et internautes. Depuis plusieurs jours, une fausse Une de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel circulait sur la toile. On y voyait François Hollande flanqué d'un tout petit cerveau, accompagné du commentaire "No comment". Elle a été reprise avec beaucoup de sérieux par des politiques et journalistes avant que quelques internautes crient au fake.

François Hollande enchaîne les faux-pas. Lapsus au Japon, flop dans Capital ou encore attaque des Femen, le "Winnie l'Ourson" de l'Elysée est devenu la cible facile des internautes et des médias français. Alors quand un journal étranger, allemand de surcroît fait dans le "Hollande bashing", tout le monde y croit.

Fausse Une du Der Spiegel

Une Une de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel circule sur la toile depuis plusieurs jours. François Hollande est sur le billard, le crâne ouvert, un scalpel positionné sur son minuscule cerveau fumant. L'image est accompagnée de la mention "No Comment". Cette couv' est en réalité une fausse comme l'explique Europe 1. Il s'agit en réalité d'un photomontage, utilisant un vieux numéro de 2006 du Der Spiegel, réalisé par quelques petits rigolos.

Un photomontage pris au premier degré

Mais la couv' circule sur Twitter comme si elle était vraie. Nombreux sont ceux qui se sont faits avoir. Mardi 25 juin, un ancien candidat FN aux cantonales de Levallois-Perret tweete l'image sur son compte Twitter (@Jerome_Serra). Le compte intitulé "Team Sarkozy" (@Guillaume6869) poste également l'image. Rue 89 se fait berner et publie même le 29 juin un article premier dégré, depuis supprimé, sur la couv'. Hier, plusieurs internautes criaient au fake sur Twitter, tout comme le rédacteur en chef de Slate Johan Hufnagel (@johanhufnagel) qui postait : "Tout le monde se fait prendre par la fausse une du Spiegel et cerveau de Hollande ou quoi ?". Il faudra attendre le démenti du correspondant du Der Spiegel à Paris (@mathieuvonrohr) pour que tous se rendent compte de la supercherie.

François Hollande
François Hollande supporter des Bleus, Didier Deschamps coach "exigeant"
François Hollande : Avionoutai, le jeu inspiré par son dernier buzz
Une paire de couilles : le joli cadeau des jeunes Verts à François Hollande
François Hollande au plus bas : chatons, Oreo... Nos mesures pour le relancer
voir toutes les news de François Hollande Découvrir plus d'articles