Forfaits illimités et 5G bientôt interdits en France ? Les mesures choc en faveur de l'environnement proposées par des sénateurs
Forfaits illimités et 5G bientôt interdits en France ? Les mesures choc en faveur de l'environnement proposées par des sénateurs
On est tous addict à nos téléphones portables, nos tablettes, nos ordis et nos TV mais le problème, c'est que cela nuit à l'environnement. Une mission d'information du Sénat français a en effet alerté des dangers du numérique sur l'écologie. Leurs conclusions du rapport ? Des mesures extrêmes pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, comme interdire les forfaits illimités sur les smartphones et ne pas déployer la 5G en France.

Alors que la journée de l'environnement était le 5 juin 2020, une mission d'information au Sénat a publié un rapport ce mercredi 24 juin 2020 sur l'impact environnemental du numérique. Parce qu'on est accro à nos smartphones, nos tablettes, nos ordis et nos télévisions, mais tous ces appareils font beaucoup de mal à l'écologie. Selon l'étude de la mission d'information, le numérique représentait 2% du total des émissions de gaz à effet de serre en France en 2019. Un chiffre qui a déjà augmenté et est passé autour de 5% en 2020 d'après l'organisation GreenIT. Et il pourrait augmenter jusqu'à 60% d'ici 2040 d'après les sénateurs. De quoi alarmer !

Les forfaits illimités et la durée de vie des smartphones dans le viseur

Ce que les sénateurs proposent pour limiter le bilan carbone du numérique en France ? Des mesures radicales mais qui sont pour le bien de l'environnement. D'abord, ils pensent que les forfaits illimités, qui consomment beaucoup trop de ressources, devraient être interdits par la loi. Les plateformes de streaming comme Netflix, qui va collaborer avec PNL, Amazon Prime Video ou encore Spotify sont aussi de gros émetteurs de données. Ils envisagent donc de les taxer.

Quant à la fabrication des smartphones, des tablettes, des ordinateurs et des écrans TV, les études de la mission d'information du Sénat et de GreenIT assurent que ça reste la plus grande source des émissions carbone. Du coup, ils encouragent les gens à acheter moins de nouveaux appareils et à favoriser l'achat de terminaux reconditionnés avec la création d'une taxe carbone européenne. "La réduction de l'empreinte carbone du numérique en France devra tout particulièrement passer par une limitation du renouvellement des terminaux, alors que la durée de vie d'un smartphone est aujourd'hui de 23 mois" détaillent les sénateurs.

Le problème de la 5G

S'ils veulent continuer d'équiper la France de la fibre optique, en revanche ils ne sont pas pour l'arrivée du réseau 5G dans le pays. En effet, cette nouvelle génération de réseau mobile devrait entraîner une augmentation de la consommation de données ET un renouvellement des smartphones, tablettes etc.

Face à leur inquiétude sur la 5G, Élisabeth Borne (ministre de la transition écologique) et Olivier Véran (ministre de la Santé) ont écrit une lettre au Premier ministre Edouard Philippe. Ils y demandent d'attendre avant de déployer la 5G. Ce qu'ils réclament ? Une évaluation sur les effets environnementaux et sanitaires de ce nouveau réseau avant de faire quoi que ce soit.

News
essentielles
sur le
même thème