FIFA 14, attendu à la fin de l'année sur nos consoles de salon, se chargera de prendre la relève après une excellente version 2013. L'une des raisons de la réussite de la saga est indéniablement le réalisme de ses commentaires, réalisés notamment par Hervé Mathoux. Des sessions d'enregistrement auxquelles nous avons pu assister en compagnie de l'animateur phare du Canal Football Club.

Depuis 2007, Hervé Mathoux est l'un des commentateurs attitrés de la série vidéoludique FIFA. C'était donc tout naturellement que le journaliste de Canal+, accompagné par le consultant Franck Sauzée, a accepté de rempiler pour FIFA 14, dont la sortie est prévue pour la fin de l'année. Cet exercice l'a amené cette année à occuper pendant trois jours les studios d'enregistrement de La Marque Rose à Paris. La rédaction de PureBreak était présente durant la dernière session d'enregistrement.

Hervé Mathoux, maître de cérémonie

La voix du commentateur, résonnant hors d'un local exiguë, nous accueille par quelques phrases mythiques suggérées par un prompteur. "Cette équipe mérite amplement son titre de champion de division 10" peut-on entendre Hervé Mathoux. Ce dernier récite plusieurs dizaines de "vers" sportives à la minute sans reprendre son souffle. Heureusement, comme il l'explique, en tant que voix officielle depuis plusieurs années, "sa base de données est assez importante" ce qui lui épargne de longues heures d'enregistrement d'expressions déjà existantes ou encore de noms de joueurs sous différentes tonalités. "Giroud. Girouud ! OLIVIER GIROUD !" nous a-t-il notamment fait la démonstration, proposant même, avec humour, de doubler les noms des joueurs de l'équipe d'Azerbaïdjan.

Un savoir-faire qui perdure

Cette expérience lui permet également de s'autoriser quelques écarts. "Il y a un script qui existe [...] On peut s'appuyer sur celui-ci ou prendre quelques libertés [...] En regardant le jeu, on a par exemple repéré des choses qu'il fallait modifier. Sur les premières saisons, j'ai trouvé qu'on était trop dans les cris et que parfois le jeu déclenchait ce genre de réactions sur des actions assez banales." raconte-t-il. Seulement en "regardant" puisqu'il admet "jouer extrêmement rarement" à FIFA. Son dernier souvenir (douloureux) sur le titre ? Un match contre son fils durant lequel il a perdu avec l'équipe du Brésil face à Haïti...17 à 0. On comprend mieux pourquoi le commentateur préfère rester derrière le micro.

"Je rejouerais la demi-finale France-Allemagne de 82"

Et à savoir quel match il aimerait le plus commenter ou recréer dans le jeu, Hervé Mathoux n'hésite pas une seule seconde. "Si je pouvais, je rejouerais la demi-finale de Seville, France-Allemagne en 1982. Et je ferais en sorte que la frappe d'Amoros à la 89ème, au lieu de frapper la barre transversale, soit en lucarne. Réécrire l'histoire grâce au jeu virtuel, ça serait beau." décrit-il son match de rêve. Quant à savoir si Lionel Messi mérite sa place d'égérie de FIFA, Hervé Mathoux ne nie pas l'évidence bien que, selon lui, le joueur argentin ait connu cette année "une saison en demi-teinte" contrairement à Cristiano Ronaldo qui a été "bien plus décisif".

Un avis tranché sur les émeutes du PSG

Cette rencontre nous a aussi permis de recueillir ses impressions sur les émeutes qui ont accompagné la célébration du PSG, le nouveau champion de France. Des altercations qui auraient pu être évitées d'après lui, tout en relativisant sur l'influence des supporters dans cette histoire. "C'était hélas prévisible mais aujourd'hui, quel que soit le rassemblement public, il y a toujours des débordements. Je vais reprendre la vanne de mon collègue Pierre Ménès : 'Vous feriez une manif pour les petits chanteurs à la croix de bois qu'il y aurait des émeutes.'"

Coupe du monde 2014 : "L'Espagne est en fin de cycle"

Il ne cache pas pour autant sa légère indignation et espère que la coupe du Monde 2014 se déroulera, quant à elle, sans accroc. L'occasion pour nous de lui demander ses pronostics sur la compétition qui débutera dans un peu plus d'un an au Brésil. D'après Hervé Mathoux, l'Espagne aura plus de difficulté à remporter un nouveau titre. "Ce qu'ils ont fait, personne ne l'avait fait, enchaîner Euro / Coupe du Monde / Euro. Ils ne vont pas faire quand même Euro / Coupe du Monde / Euro / Coupe du monde, c'est pas possible. Si personne ne l'a fait, ce n'est pas un hasard." expose-t-il sa théorie. Hervé Mathoux aura-t-il raison ? Réponse en juin 2014. Mais avant cela, ce sera sur FIFA 14 que les joueurs tenteront le quadruplé.

A lire aussi : Wii U : Fifa 14 et Battlefield 4 pas prévus dessus, EA lâche déjà l'affaire / FIFA 14 : nos premières impressions, balle au centre !

PS3
Assassin's Creed Rogue : premier trailer de gameplay glacial sur Xbox 360 et PS3
Coupe du Monde de la FIFA Brésil 2014 : les crampons prennent des couleurs
GTA 5 : Los Santos engloutie par un tsunami... grâce à un mod !
Test Puppeteer : un jeu à l'univers digne de Tim Burton
voir toutes les news de PS3 Découvrir plus d'articles