C'est Microsoft qui a lancé l'alerte. Un nouveau virus aurait la capacité de contaminer les profils Facebook. Détecté au Brésil, il volerait vos identifiants et pourrait même poster des messages en votre nom.

Il n'y a pas que le coronavirus, la "superbactérie du sexe" ou encore la grippe aviaire qui inquiétent. A une autre échelle, un virus commence à semer la zizanie sur le Web.

Un virus qui cible Facebook

Méfiez-vous des extensions malveillantes. Microsoft vient de lancer un bulletin d'alerte sur un nouveau virus qui pirate les profils Facebook. Le malware Trojan:JS/Febipos.A se fait passer pour une mise à jour des navigateurs Firefox et Chrome. Une fois installé, le virus a accès à vos informations personnelles sur Facebook.

Un virus qui squatte votre profil

Originaire du Brésil, le virus se met ensuite à réaliser des actions à votre place sur Facebook. Il a notamment la capacité de "liker", partager, poster des statuts et même adhérer à certains groupes et chatter. Il peut ainsi publier des messages provocateurs et autre contenu dangereux.

Se méfier des extensions étranges

Si certains profiteront sans doute de cette alerte virale pour miser leur profil Facebook à la Social Roulette, les autres devront se méfier des extensions ou applications suspectes. Microsoft ne s'est pas prononcé sur l'étendue de l'infection mais conseille d'actualiser votre anti-virus.

Facebook
Facebook prend de nouvelles mesures contre les incitations à la haine
Facebook reste n°1 des réseaux sociaux en France, Snapchat et TikTok cartonnent chez les jeunes
Linkedin, Facebook, Instagram, Tinder : le #DollyPartonChallenge devient viral, les stars adorent
Facebook Messenger lance des codes de bonne conduite
voir toutes les news de Facebook Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème