Par Thibault Raoult Rédacteur en chef
Thibault est rédacteur en chef de Purebreak. Ses passions dans la vie ? Les sneakers, New York, le PSG, la NBA, le tarama, appeler les gens "mon ptit gueuleton", hurler devant Koh Lanta et Pékin Express, sans oublier le meilleur moment de la vie : analyser le chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens lors du Point Route.
Les voici ! Annoncés depuis plusieurs mois, les nouveaux boutons débarquent sur Facebook. Si le mythique pouce bleu est toujours au rendez-vous pour dire "j'aime" ou "like", vous allez désormais également pouvoir adorer, rire, vous étonner, râler ou montrer votre tristesse.

Préparez-vous à voir votre timeline Facebook se faire envahir de nouvelles émotions. Depuis ce mercredi 24 février 2016, le bébé de Mark Zuckerberg permet à tous les utilisateurs du réseau social de varier leurs émotions face à une publication. Le but ? Permettre encore plus d'interactions, surtout lorsque la publication en question ne correspond pas vraiment à quelque chose que l'on peut "aimer. Une annonce de rupture, de décès ou une mauvaise nouvelle par exemple.

Cinq nouveaux boutons

Mais plutôt qu'un simple "j'aime pas", longtemps espéré par les internautes, Mark Zuckerberg a donc opté pour cinq nouvelles émotions : "j'adore", "ha ha", "wouah" (pour montrer votre étonnement), "triste" et "grrr". En clair, fini l'excuse "ouais mais ça se like pas ça" quand votre pote ou votre moitié vous reproche de ne pas avoir réagi à sa dernière blague ou photo pourrie.

>> Twitter : bientôt une timeline comme sur Facebook ? <<

Comment utiliser les nouveaux boutons sur Facebook ?

Mais au fait, comment on fait pour utiliser les nouveaux boutons Facebook ? Comme souvent sur le réseau social, c'est tout simple. Sur ordi, il suffit de passer votre souris sur le mot "j'aime", les émoticones vont alors apparaître. Sur smartphone, laissez votre doigt appuyé sur "j"aime" et, magie, les nouvelles réactions apparaitront. Si rien ne s'affiche, pas de panique, Facebook promet que son nouveau jouet sera dispo pour tous progressivement. D'ici quelques heures ou jours au pire.

>> A la recherche d'un stage, elle réalise son CV entièrement sur Snapchat <<

L'option fait déjà réagir... sur Twitter

Comme souvent, le moindre petit changement fait réagir. Et comme souvent, la nouveauté n'est pas forcément la bienvenue. Sur Twitter, ces nouveaux boutons prennent déjà cher, même si quelques internautes semblent conquis.

Facebook
Aux Etats-Unis, Facebook a fourni à la police des messages d'une ado accusée d'avortement illégal
Facebook et Instagram bientôt fermés en France ? Mark Zuckerberg menace l'Europe
Facebook, Insta, WhatsApp... le gros bug fait criser des internautes, le best of des craquages
Facebook Messenger : attention à l'arnaque, si vous recevez un message avec "ça te ressemble"
voir toutes les news de Facebook Découvrir plus d'articles