La "Journée du nu sur Facebook", qui se tenait ce lundi sur le réseau social, avait pour but de dénoncer la censure abusive sur le site de Mark Zuckerberg. La page de l'événement a été tout simplement fermée par les modérateurs.

La politique de modération de Facebook est incompréhensible. Des photos de nu artistique publiées par le musée du Jeu de Paume sont supprimées alors que des photomontages obscènes ou encore des vidéos de décapitation et de passage à tabac sont laissés à la vue de tous. Pour dénoncer la censure abusive et "ridicule" du réseau au milliard d'abonnés, un utilisateur a décidé de lancer la "Journée du nu". Une initiative qui n'a pas du tout plu à Facebook.

La "Journée du nu" anti-censure

Suite aux suppressions de photos de nu artistique sur Facebook, le photographe français Alain Bachellier a décidé de lancer lundi la "Journée du nu" sur le réseau social. L'objectif : inviter les autres abonnés à publier sur leur mur une photo de nudité. Cette journée entendait lutter contre "ces censures ridicules qui bafouent les règles élémentaires de notre liberté d'expression au nom d'un puritanisme ou de règles morales d'un autre âge" précise-t-il sur la page de l'événement qui comptait, avant sa suppression, plus de 9 000 participants, selon le Huffington Post.

Facebook contre la nudité

Si l'initiative a conquis les internautes, il n'a pas du tout emballé les modérateurs du réseau social, qui ont fermé la page de l'événement lundi après-midi. Le porte-parole du groupe californien à Paris se défendait d'une telle censure : "Si Facebook accepte que des utilisateurs puissent se mobiliser autour de causes y compris culturelles, Facebook ne peut autoriser que la cause elle-même incite les utilisateurs à ne pas respecter les conditions d'utilisation" a-t-il expliqué avant d'ajouter : "Le critère de la nudité fait partie des conditions d'utilisation du groupe californien. Certaines publications ne rentraient pas dans le cadre artistique et relevaient de la pornographie".

Cette décision n'est pas une surprise quand on connait la politique de modération très prude du réseau américain. Des oeuvres ou photos cultes telles que le tableau L'Origine du Monde de Gustave Courbet ou encore la pochette de l'album "Nevermind" de Nirvana ont déjà fait l'objet de censure sur Facebook. Le réseau serait-il incapable de faire la différence entre art et pornographie ? Tout semble indiquer que oui.

Facebook
Facebook Dating arrive en France : voilà ce que vous devez savoir pour l'utiliser
Facebook prend de nouvelles mesures contre les incitations à la haine
Facebook reste n°1 des réseaux sociaux en France, Snapchat et TikTok cartonnent chez les jeunes
Linkedin, Facebook, Instagram, Tinder : le #DollyPartonChallenge devient viral, les stars adorent
voir toutes les news de Facebook Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème