Un prof d'un lycée dans l'Idaho est soumis à une enquête administrative car il a utilisé le mot "vagin"
Un prof d'un lycée dans l'Idaho est soumis à une enquête administrative car il a utilisé le mot "vagin"
Le puritanisme américain ne cesse de nous étonner. Tim McDaniel, professeur de biologie dans un lycée de l'Idaho, a eu la bonne idée d'expliquer à ses élèves de seconde comment on fait les bébés. Le cours de reproduction n'a visiblement pas plu à certains parents, qui accusent le prof d'avoir dit le mot "vagin".

Difficile quand on est professeur de biologie de ne pas utiliser le mot "vagin" lorsqu'on explique le système reproducteur humain. Tim McDaniel, prof dans un lycée de l'Idaho aurait pourtant peut-être du s'en tenir à la bonne vieille histoire des garçons qui naissent dans les choux et des filles dans les roses.

Une enquête ouverte à cause du mot "vagin"

Les Etats-Unis sont un pays plein de contradictions, comme l'esquisse très bien le film d'Harmony Korine, Spring Breakers. Encore très puritain, il a pourtant engendré des stars aussi exhib' que Britney Spears, Madonna ou encore Nicki Minaj. Certains états américains sont plus prudes que d'autres. Dans l'Idaho, des parents n'ont visiblement pas apprécié que le prof de bio parle de reproduction humaine et donc de "vagin" (mais on peut aussi imaginer de "pénis") aux élèves d'une classe de seconde.

Il est aujourd'hui au coeur d'une enquête administrative remontée au niveau de l'académie. L'enseignant se défend et assure qu'il a pourtant suivi à la lettre le programme du manuel scolaire. Il a également offert la possibilité à ses étudiants de ne pas assister à son cours, comme le rapporte le site MagicValley. "Je donne à chaque étudiant la possibilité de ne pas assister à ce cours sur la reproduction s'il ne se sent pas à l'aise" explique-t-il.

Influence de la communauté mormonne

Pour McDaniel, cette réaction excessive s'explique par la présence d'une forte communauté mormonne dans le comté. Il s'était déjà fait remarquer en diffusant à ses élèves le documentaire du démocrate Al Gore, Une vérité qui dérange. Il lui avait été reproché d'afficher trop clairement ses positions politiques.

Des lycéens à la rescousse du prof

Une page Facebook "Sauvez le professeur de biologie", en soutien à McDaniel a été créée. Ses défenseurs y ont publié de nombreux messages. "Ces quatre familles qui essaient de persécuter cet homme qui ne faisait que son travail forment un excellent exemple de la raison pour laquelle les Etats-Unis sont en train de devenir un blague dans le monde entier" écrit l'un d'entre eux. "Cet homme a été embauché pour donner à ces enfants une éducation basée sur des faits. Le punir pour avoir simplement fait son travail est anti-américain et honteux" estime un autre. Selon le recteur de l'académie, il est cependant peu probable que le professeur encourt quoi que ce soit.
News
essentielles
sur le
même thème