Déconfinement : des chercheurs et profs proposent de donner les cours en extérieur
Déconfinement : des chercheurs et profs proposent de donner les cours en extérieur
Comment va se passer le retour à l'école en France à partir du 11 mai suite au déconfinement ? Alors que des questions d'organisation autour des règles de distanciation dans les classes se posent encore, des chercheurs et profs proposent de donner les cours aux élèves en extérieur.

Le retour à l'école, au lycée et collège devrait être progressif. Comme l'a annoncé Edouard Philippe, tous les établissements n'ouvriront pas le 11 mai : "Dans certains départements, il n'y a eu quasiment aucun cas (...) On peut imaginer que dans ces territoires, l'ouverture se fasse plus rapidement et de façon plus large que là où la situation est plus compliquée." De son côté, Jean-Michel Blanquer, le Ministre de l'Éducation nationale, propose de mettre en place des demi-groupes par classe et des cours "un jour sur deux, une semaine sur deux, le matin vs l'après midi".

Des cours en extérieur après le confinement ?

Pour le moment, l'organisation reste encore floue et incertaine. Les réelles questions se posent autour de la distanciation sociale : comment faire pour la respecter dans une classe de 20 ou 30 élèves et à la cantine ? Un collectif de profs et de chercheurs a évoqué l'idée de faire cours à l'extérieur dans une tribune publiée par Le Monde. Cette méthode serait bénéfique pour "protéger les enfants, les enseignants et les familles" et "réduire le risque de contagion".

Derrière cette démarche, il y aurait aussi un intérêt pédagogique pour les élèves confinés depuis deux mois : "la reprise scolaire doit aussi permettre à nos enfants, qui vont arriver à l'école fatigués, énervés, stressés, de retrouver un accès à des espaces où ils puissent souffler, s'apaiser et s'émerveiller. (...) Il est bon pour la santé physique et psychique, et favorise le développement cognitif, émotionnel et moteur des enfants."

Une démarche mise en place au Danemark

Donner des cours en extérieur, dans des jardins, parcs, stades, terrains de football ou encore en forêt, pourrait surtout "contribuer à l'épanouissement des enfants, en leur offrant l'espace, le calme et les possibilités de découverte et d'émerveillement dont ils ont besoin." En bref, cette idée serait plus judicieuse pour les élèves qui n'ont sûrement pas envie de se retrouver enfermés dans une classe après avoir passé deux mois sans sortir et se divertir dehors.

Elle est d'ailleurs déjà entrée en vigueur au Danemark : "en plus des marquages au sol, des horaires aménagés et du lavage de mains toutes les deux heures pendant une minute, beaucoup d'élèves et d'enseignants découvrent les cours en dehors de la classe (en salle de gym, dans la cour, sur le parking de l'école, dans les parcs, etc.)."