Trois britannique condamnés à quatre ans de prison pour consommation de cannabis aux Emirats Arabes Unis
Trois britannique condamnés à quatre ans de prison pour consommation de cannabis aux Emirats Arabes Unis
Du côté de Dubaï, mieux vaut ne pas toucher à la drogue. Trois touristes britanniques l'ont appris à leur dépend. Pris par la police en possession d'un kilogramme de spice, une drogue qui contient du cannabis de synthèse, ils ont été condamnés à quatre ans de prison. Et ce n'est pas grand-chose puisqu'ils risquaient... la peine de mort.

Une leçon qui va certainement servir à tous les touristes qui se rendront aux Emirats arabes unis. Alors que son voisin, l'Arabie Saoudite, expatrie les hommes trop beaux, Dubaï frappe un grand coup dans la lutte contre la drogue.

Trois British épinglés

Comme le rapporte Métro, trois britanniques âgés de 25 ans ont échappé au pire. Alors qu'ils étaient en séjour à Dubaï en juillet dernier, ils ont été arrêtés par la police en possession d'un kilo de spice (uen drogue contenant du cannabis synthétisé). S'ils ont assuré ne pas avoir consommé la drogue sur le territoire, les forces de l'ordre locales ne l'on pas entendu de cette oreille.

Une condamnation "légère"

Résultat, ils écopent de quatre ans de prison pour "consommation de cannabis", le chef d'accusation pour "trafic de drogue" n'ayant pas été retenu. Une condamnation certes étonnante mais qui n'est pas si terrible que ça selon la mère d'un des accusés. Cette dernière redoutait un emprisonnement de 15 ans voire pire puisque le trafic de drogue est passible de la peine de mort dans le pays.

Battus et torturés pendant leur interrogatoire ?

Mais la peine de prison fait bien évidemment débat en Angleterre. L'ONG Reprieve qui assure la défense des trois hommes s'est insurgée après que ces derniers ont dévoilé avoir été torturés pendant leur interrogatoire. Selon les premières informations, ils auraient été menacés de mort, battus et torturés à l'électricité.

Un recours appuyé par David Cameron

Tracy Cameron, mère de l'un des accusés, a fait savoir que les trois jeunes hommes allaient faire appel de la décision du juge. Une question qui sera abordée par David Cameron, Premier ministre britannique, lors d'une visite prochaine aux Emirats arabes unis.

Dans l'actualité : Alcool : fin des cuites grâce aux faux souvenirs / Booba : le rappeur chopé avec 25 kilos de drogue ? Le faux buzz / Arabie Saoudite : un homme condamné à être paralysé