Eagles Of Death Metal : premier message et première réaction après l'attentat du Bataclan
Eagles Of Death Metal : premier message et première réaction après l'attentat du Bataclan
Pour la toute première fois depuis l'attentat du Bataclan le vendredi 13 novembre 2015, le groupe de rock Eagles Of Death Metal s'exprime. Un message touchant publié sur Facebook et Twitter pour rendre hommage aux victimes, remercier la police et les fans mais également pour donner de la force aux Français.

Il aura fallu près de cinq jours aux Eagles Of Death Metal pour réussir à s'exprimer après l'attentat qui a eu lieu durant leur concert au Bataclan le 13 novembre. A travers un communiqué aux couleurs de la France et du rock, Jesse Hugues et Josh Homme rendent tout d'abord hommage aux victimes : "Tandis que le groupe est désormais rentré et en sécurité, nous sommes horrifiés et essayons toujours de comprendre ce qui s'est passé en France. Nos pensées et nos coeurs vont tout d'abord à notre frère Nick Alexander (ndlr : responsable du merchandising du groupe), nos camarades de la maison de disques Thomas Ayad, Marie Mosser et Manu Perez, et tous les amis et les fans dont la vie a été prise à Paris, ainsi qu'à leurs amis, familles et proches".

Les EODM fiers d'être ensemble

Les musiciens poursuivent : "Bien que liés dans la douleur avec les victimes, les fans, les familles, les citoyens de Paris , et tous ceux qui sont touchés par le terrorisme, nous sommes fiers d'être ensemble, avec notre nouvelle famille, désormais unis par un objectif commun d'amour et de compassion".

>> Stephen Colbert : son hommage délirant à la France après les attentats

Les Eagles Of Death Metal concluent par des remerciements et des pensées positives : "Nous tenons à remercier la police française, le FBI, le département d'Etat français et américain, et surtout ceux présents sur les lieux du drame avec nous qui se sont aidés les uns les autres de leur mieux durant ce drame inimaginable, qui prouve une fois de plus que l'amour est plus fort que le mal".

>> Le mari d'une victime des attentats écrit un texte bouleversant : "Vous n'aurez pas ma haine"

Le groupe précise que tous les spectacles d'EODM sont reportés jusqu'à nouvel ordre et termine, en français dans le texte par un cri du coeur : "Vive la musique, vive la liberté, vive la France and vive EODM".