Par Thibault Raoult Rédacteur en chef
Thibault est rédacteur en chef de Purebreak. Ses passions dans la vie ? Les sneakers, New York, le PSG, la NBA, le tarama, appeler les gens "mon ptit gueuleton", hurler devant Koh Lanta et Pékin Express, sans oublier le meilleur moment de la vie : analyser le chassé-croisé des juilletistes et des aoûtiens lors du Point Route.
Disparue pendant plusieurs jours, Jade a été retrouvée : certains (dont des stars) craignent un fake, la mère, Karin Gelin, réagit
Disparue pendant plusieurs jours, Jade a été retrouvée : certains (dont des stars) craignent un fake, la mère, Karin Gelin, réagit
La disparition avait mobilisé de nombreux internautes, y compris des stars. Le dénouement est finalement heureux. Jade, 18 ans, disparue pendant plusieurs jours, a été retrouvée. C'est sa mère, Karin Gelin, qui a annoncé la bonne nouvelle. Mais après le soulagement, place à l'interrogation. Et si toute cette histoire était un fake ? Un élément troublant dérange pas mal de monde. Face au doute, la maman vient de prendre la parole.

"J'y ai vraiment cru mais je pense qu'il s'agit d'un buzz", "Vrai ou faux car beaucoup pensent que c'est un coup de buzz ?", "Etrange...", "Intriguant", "Coup monté"... Ces messages sont apparus sous le post qui annonçait pourtant une bonne nouvelle. Karin Gelin, agent artistique, directrice de casting et casteuse, suivie par plus de 60 000 personnes, dont de nombreuses célébrités, y remerciait tous ceux qui s'étaient bougés pour l'aider à retrouver sa fille Jade, 18 ans, disparue depuis quelques jours. "Jade est saine et sauve et c'est vraiment grâce à votre mobilisation qu'elle a pu être localisée. Je ne pourrais jamais assez vous remercier. Merci merci merci du fond du coeur" écrivait-elle.

La même disparition qu'il y a deux ans ?

Mais alors pourquoi ces commentaires ? Capucine Anav elle-même fait partie de ceux qui doutent : "J'étais à fond dans cette histoire, j'ai même reposté la disparition inquiétante de sa maman... mais après avoir vu sur Facebook qu'il y a 2 ans, elle avait déjà disparu de la même manière puis réapparu de la même manière aussi, je me pose des questions" a-t-elle lâché en com avant d'insister "J'espère sincèrement madame Karine Gélain que vous nous prenez pas pour des cons avec des histoires aussi graves."

Il y a deux ans, en mars 2020, Karin Gelin publiait en effet sur Facebook un message qui rappelle forcément cette inquiétante disparition : "On a eu des nouvelles plus ou moins rassurantes de Jade, elle est en vie on ne sait pas où elle est, nous espérons son retour prochainement. (...) Après 7 jours interminables d'angoisse, Jade est à la maison, merci pour votre soutien et votre bienveillance, votre mobilisation. Merci du fond du coeur, j'essaie de vous répondre individuellement mais là, je suis épuisée, le contre-coup."

"Je suis sans voix par le déferlement de haine"

Face à ces nombreuses interrogations, la mère de Jade s'est justifiée sur Instagram. Elle tient d'abord à justifier la base : "J'ai bien une fille qui s'appelle Jade, âgée aujourd'hui de 18 ans". Puis elle revient sur cette précédente disparition : "En 2020, elle a bien fait une fugue inquiétante d'une semaine. Etant dévastée à l'époque, j'avais lancé un appel de détresse sur les réseaux". Une grosse peur qui laissé des traces.

Elle poursuit : "Suite à cet épisode, il a été convenu avec Jade que, tant qu'elle habitait avec moi, elle m'informait dès qu'elle rentrait après 21h. La nuit du 24 au 25, Jade n'est pas rentrée, son téléphone éteint... J'ai paniqué. Jade n'avait jamais failli à sa parole depuis 2020, j'ai donc lancé une alerte sur les réseaux afin d'avoir le plus rapidement possible des informations pour ne pas revivre les événements traumatisants de 2020".

Choquée par tous ces messages de doutes et ces accusations, elle vit un second choc après son extrême inquiétude à propos de sa fille : "J'aurais tellement préféré que cela ne soit qu'un mauvais rêve. Je suis sans voix par le déferlement de haine provoqué par des personnes qui supputent des réalités. J'ai été surprise d'apprendre ainsi qu'une adolescente ne pouvait jamais disparaître sans donner signe de vie plus d'une fois dans sa vie. Je suis vraiment attristée que des personnes puissent trouver du plaisir à m'insulter et me menacer je vous plains sincèrement".

A propos de cette seconde disparition, Karin Gelin explique en revanche ne rien pouvoir dire pour le moment puisqu'une enquête de police est en cours. Les seuls détails qu'elle donne font en revanche froid dans le dos : "Elle n'a pas fugué ni fait la fête, elle a été emmenée de force pour de très sombres raisons".