2 photos
Voir le diapo
Après l'incroyable buzz de son interview donnée à BFM TV trois jours après les attentats de Paris et de Saint-Denis, Danielle Mérian, affectueusement appelée "Mamie Danielle" par les internautes, a rencontré Mouloud Achour et Omar Sy pour Clique. De son engagent pour différentes associations à sa vision du présent et du futur, des élections régionales à la politique de François Hollande, cette amoureuse de la fraternité et de la liberté redonne le sourire à toutes les générations.

Ne l'appelez-plus "Mamie Danielle". Danielle Mérian a beau être grand-mère, elle refuse qu'on la réduise à ce surnom : "c'est insupportable. je m'appelle Danielle Mérian, je suis avocat et je ne suis pas "mamie". J'ai des petits-enfants, ils sont même très grands mais bon...". Pour autant, elle comprend la gentillesse qui se cache derrière ce petit nom : "c'est gentil de la part de tous ceux qui m'ont envoyé des fleurs de m'appeler Mamie Danielle bien sûr, mais je me sens pas mamie. Je suis un défenseur des droits humains, je ne suis pas une mamie".

Un engagement sans faille dans les associations

Face à un Mouloud Achour et un Omar Sy sous le charme, Danielle Mérian revient sur cette fameuse interview donnée à BFM TV. Non disponible les jours suivants les attentats, Danielle a répondu aux journalistes un lundi, par hasard alors qu'elle venait déposer des fleurs devant le Bataclan. De ce jour, elle retient surtout ces deux livres "Paris est une fête" parmi les fleurs.

>> Mamie Danielle, nouveau discours génial : "Nous aimons la vie sexuelle" <<

Danielle Mérian retient également la démarche Karim Boukercha, qu'elle présente comme un jeune toulousain musulman de 30 ans, spécialiste des réseaux sociaux et à l'origine de la collecte pour lui faire parvenir des fleurs. Alors qu'il pensait obtenir 200 euros, celui-ci recevra finalement 16 130 euros, que Danielle compte reverser à plusieurs associations. La première, qui lui tient particulièrement à coeur se nomme SOS Africaines en danger, qui lutte contre l'excision, le mariage forcé et le viol conjugual.

Un discours normal et une peur des résultats des régionales

A propos de son discours, Danielle Mérian est la première à le trouver simplement normal. Sur le sujet, elle explique d'ailleurs : "ce qui me trouble c'est qu'un photographe que j'ai reçu récemment me disait vos paroles sont des paroles normales mais maintenant c'est devenu exceptionnel. Et ça c'est grave". Et alors que Mouloud et Omar Sy confirment leur surprise qu'on applaudisse "une dame parce qu'elle n'est pas raciste", Danielle ajoute "et qu'elle parle de fraternité alors que c'est sur nos frontons. C'est ça qui est grave, donc je m'inquiète pour le vote demain (ndlr : le second tour des élections régionales ce dimanche 13 décembre 2015)".

>> Brahim Zaibat : son selfie avec Jean-Marie Le Pen enflamme la toile <<

Danielle Mérian énumère ce qui l'inquiète aujourd'hui (la politique de François Hollande et du gouvernement suite aux attentats) et explique ne pas simplement être pas raciste : "je suis mieux que pas raciste, moi j'aime tout le monde". Enfin, elle encourage les gens à se sentir Français en lisant Montaigne, Montesquieu, Flaubert, Zola, Hugo, Mauriac et surtout Stéphane Hessel.

>> Mamie Danielle débarque sur Twitter : "Face à tant d'amour reçu, je fais un pas vers vous" <<

L'interview complète de Danielle Mérian par Mouloud Achour et Omar Sy est à retrouver dans notre diaporama, ainsi que sur le site Clique.tv.

Pour faire parvenir des dons à Danielle Mérian et ses associations, une seule adresse, la sienne :

Danielle Mérian
15 boulevard Richard Lenoir
75011 Paris