Covid-19 : des tests antigéniques débarquent dans plusieurs lycées (en Ile-de-France) pour tester les élèves et les profs volontaires
Covid-19 : des tests antigéniques débarquent dans plusieurs lycées (en Ile-de-France) pour tester les élèves et les profs volontaires
Des tests antigéniques vont être faits dans les lycées en Ile-de-France, à partir de lundi 23 novembre 2020. Les élèves mais aussi les professeurs seront testés, uniquement sur la base du volontariat. Ces opérations pilotes ont pour but d'identifier rapidement les personnes atteintes du Covid-19.

Des tests antigéniques arrivent dans les lycées en Ile-de-France

Alors que les lycées ont adopté les cours à distance de manière partielle face au coronavirus, des opérations pilotes vont être menées dans des lycées pour éviter la contamination. De quoi s'agit-il ? De tests antigéniques qui seront disponibles dans une trentaine de lycées en Ile-de-France, à partir de lundi 23 novembre 2020. Avant de s'étendre à tous les lycées français ?

L'ARS (Agence régionale de santé) Ile-de-France a en effet annoncé dans un communiqué : "Ces opérations pilotes débuteront le lundi 23 novembre et se dérouleront sur plusieurs semaines dans une trentaine de lycées répartis sur l'ensemble de la région Île-de-France", "elles sont conduites avec l'appui médical et opérationnel des équipes de l'AP-HP (l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, ndlr)".

En attendant un vaccin contre la Covid-19 (un vaccin trouvé par Moderna serait efficace), les tests restent donc la solution pour savoir qui est touché par le coronavirus. Pour rappel, les tests antigéniques sont réalisés comme les tests PCR, avec un écouvillon dans les narines. Et les résultats sont rapides, il faut compter environ une quinzaine de minutes pour savoir si le test est positif ou négatif. En revanche, les tests antigéniques sont considérés comme moins fiables.

Les élèves et les profs seront testés s'ils sont volontaires

Ces tests antigéniques serviront à tester à la fois les élèves et les professeurs, uniquement sur la base du volontariat. Le communiqué précise que les lycées "font partie des lieux prioritaires de déploiement des tests, afin de garantir l'effectivité du droit à l'instruction tout en offrant le plus haut niveau de protection aux élèves, aux professeurs et à l'ensemble des personnels".

Ces opérations pilotes "permettront dans ces établissements d'identifier rapidement les personnes porteuses du virus et de rompre les chaînes de contamination, afin de mieux protéger les jeunes, leurs familles et l'ensemble de la communauté éducative".

A noter que les tests antigéniques sont autorisés depuis quelques semaines dans les entreprises (qui les prennent à leur charge) pour les employés volontaires. Et à partir de lundi 23 novembre 2020, ces tests seront aussi organisés dans les Ehpad, pour les membres du personnel.