Alors que la pénurie de masques touche tous ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le covid-19 (coronavirus), comme le personnel soignant, les professionnels de santé ont lancé un appel aux dons, auquel les petites, moyennes et grandes entreprises de tous domaines ont répondu.

Alors que la majorité des Français est appelée à rester à domicile, certains métiers sont en première ligne dans la lutte contre le covid-19 (coronavirus). Médecins, infirmier(e)s, aide-soignants, pharmaciens, ambulanciers, pompiers, policiers, caissiers, livreurs... tous se mobilisent pour éviter que le virus se propage davantage. Sauf qu'un problème majeur se pose : la pénurie de masques. Si 70 millions de masques, essentiellement chirurgicaux, ont été distribués aux professionnels de santé depuis le début de la crise selon le ministère des Solidarités et de la Santé, cela est loin d'être suffisant.

Les professionnels de santé lancent un appel aux dons de masques

En attendant la livraison annoncée de 30 millions de masques aux pharmacies et établissements de soin, de nombreux professionnels de santé ont lancé un appel aux dons. Parmi eux, le président de la région Grand Est et ex-chef des urgences de l'hôpital de Mulhouse Jean Rottner. Un appel entendu par les équipes de séries médicales comme Grey's Anatomy, Station 19, The Good Doctor ou The Resident aux Etats-Unis et au Canada, par plusieurs célébrités qui ont organisé des levées de fonds, mais aussi par les petites et grandes entreprises.

Petites et grandes entreprises se mobilisent

En France, elles sont nombreuses à venir en aide, alors qu'elles ont été contraintes de se mettre à l'arrêt. Parmi elles, des entreprises automobiles comme PSA qui a annoncé vendredi la livraison de 130.000 masques aux hôpitaux, services d'urgence et préfectures, Renault avec 120.000 masques, ou encore Valeo (30 000), le groupe de luxe LVMH (Louis Vuitton, Christian Dior et Guerlain) qui a promis samedi d'offrir dix millions de masques (dont trois millions de masques FFP2), ou encore Bouygues qui a promis de donner un million de masques chirurgicaux. Dans le milieu maritime, le port du Havre a donné 80 000 masques et l'armateur CMA-CGM 100 000 masques à l'agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France.

Les agriculteurs eux aussi ont incité leurs collègues à donner les masques antipoussière qu'ils utilisent par exemple contre les pesticides. Dans l'agroalimentaire, le groupe sucrier Cristal Union a donné 4 000 masques chirurgicaux à l'hôpital de Châlons-en-Champagne. Les petites et moyennes entreprises aussi viennent en aide, à leur échelle, et font dons de masques. Certaines administrations comme le rectorat d'Amiens, la métropole lyonnaise ou la région Nouvelle-Aquitaine se sont sont elles aussi joints au mouvement. Une belle solidarité citoyenne et utile, en attendant les masques promis par le gouvernement.

News
essentielles
sur le
même thème