Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

L'escalade de la menace n'en finit plus entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Pyongyang n'a pas du tout apprécié les vols de bombardiers américains au-dessus de la Corée du Sud. Son dirigeant Kim Jong-Un a donc placé son armé en ordre de combat ce mardi. Il a annoncé préparer des missiles qui pourront éventuellement frapper des cibles militaires sur le continent américain. Angoisse.

Les provocations Corée du Nord/ Etats-Unis ont un arrière goût de guerre froide. Les vols de bombardiers américains non loin de ses terres ont visiblement plus qu'agacé le jeune leader coréen Kim Jong-un qui dit ses troupes "prêtes au combat". Il menace une nouvelle fois les Etats-Unis de frappe nucléaire sur leur territoire.

La Corée du Nord en état de guerre

La tension est encore montée d'un cran aujourd'hui entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Il y a un mois et demi, un séisme de magnitude 5,1 secouait la Corée du Nord, suite à un troisième essai nucléaire, pourtant prohibé au pays par l'ONU. Un test que son leader Kim Jong-un justifiait par la nécessité de "protéger la sécurité nationale et la souveraineté contre l'hostilité continue des Etats-Unis". Il y a quelques jours, Pyongyang menaçait directement les Etats-Unis dans une vidéo propagandeà coup de bombardement de la Maison Blanche. Le message est on ne peut plus clair. Le pays et la population sont en alerte, prêts à en découdre avec les Yankees.

Une nouvelle menace de Pyongyang

Les vols de bombardiers américains au-dessus de la Corée du Sud ont échauffé les nerfs de Kim Jong-un, qui prévient : ses unités spéciales sont prêtes à frapper les Etats-Unis ainsi que les îles de Guam et de Hawaï dans le Pacifique. Dans un communiqué, l'agence officielle nord-coréenne KCNA annonce : "à partir de cet instant, le commandement de l'Armée populaire coréenne va placer en position de combat n°1 toutes ses unités d'artillerie, dont ses unités de missiles stratégiques à longue portée". Leur objectif ? "Tous les éléments ennemis des bases impérialistes américaines sur le continent, à Hawaii et à Guam."

Si de nombreux experts ne pensent pas la Corée du Nord techniquement capable de frapper le continent américain, Barack Obama aurait quand même peut-être du réfléchir à la construction d'une Etoile de la mort...

Barack Obama
Coupe du Monde 2018 : les Bleus victimes de racisme, Barack Obama salue leur diversité
Barack et Michelle Obama signent chez Netflix pour "nous faire réfléchir différemment sur le monde"
Barack Obama : son tweet en réponse aux violences à Charlottesville bat un record
Barack Obama et sa femme s'offrent quelques pas de danse avec R2-D2 et des Stormtroopers
voir toutes les news de Barack Obama Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème