Confinement : les parisiens bientôt interdits de courir entre 10h et 19h ? Anne Hidalgo s'explique
Confinement : les parisiens bientôt interdits de courir entre 10h et 19h ? Anne Hidalgo s'explique
Les Français sont nombreux à respecter les règles de confinement. Mais le coronavirus est toujours fortement présent dans l'Hexagone et Christophe Castaner a donc appelé les préfets à durcir le confinement si cela était nécessaire. Anne Hidalgo a ainsi expliqué que l'activité sportive restera possible dans la capitale mais que les joggeurs n'auront plus le droit de courir entre 10h et 19h. Une interdiction qui a donc été décidée entre la préfecture et la mairie de Paris.

Mise à jour : c'est officiel, le jogging sera interdit à Paris entre 10h et 19h à partir de ce mercredi 8 avril 2020. Les sorties pour pratiquer une activité sportive pendant le confinement devront donc se faire très tôt le matin ou tard le soir. C'est le préfet de Police, en concertation avec la Maire de Paris, qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué de presse sur Twitter.

Le confinement pourrait se durcir en France

Alors que le Premier ministre Edouard Philippe avait donné plus de précisions sur le confinement prolongé, le déconfinement ou encore le bac 2020, c'est au tour du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner de s'exprimer. Ce lundi 6 avril 2020, comme l'explique un communiqué relayé par l'AFP, il a demandé aux préfets "d'examiner au cas par cas" la "nécessité de durcir les mesures" en cas de "relâchement" dans le confinement. Chaque région pourrait donc renforcer les mesures du confinement si trop de personnes ne respectent pas les mesures de sécurité.

Ce durcissement du confinement pourrait notamment toucher Paris. Anne Hidalgo, la maire de la capitale, a ainsi confié ce mardi 7 avril 2020 au micro de France Info qu'il faut "accepter ce confinement, parce qu'il en va de notre santé" et parce qu'on "est quand même loin de sortir de cette crise". Elle a rappelé que rester confiné chez soi, c'est aussi être "actif" aux côtés des soignants.

"Entre 10h et 19h, ces créneaux ne doivent pas être des créneaux pendant lesquels on puisse courir"

Du coup, Anne Hidalgo est "en train" de "travailler" sur la pratique sportive qu'il faudrait peut-être "limiter à certains horaires". Elle a précisé que "ça ne veut pas dire interdire" la pratique sportive "mais peut-être la concentrer sur des horaires, qui sont des horaires où on trouvera moins de monde dans la rue parce que c'est vrai qu'en journée, vous avez les gens qui vont faire leurs courses et c'est normal, parce qu'il faut aussi s'alimenter, vous avez des personnes qui vont travailler évidemment". Parce qu'en journée, il y aurait encore trop de danger à laisser les joggeurs une heure dehors. C'est tôt le matin ou tard le soir que le risque serait moindre de croiser quelqu'un (et donc cela diminuerait le risque de contracter le coronavirus).

La maire de Paris a ainsi indiqué qu'il valait mieux "courir plus tôt le matin et plus tard le soir pour éviter qu'on ne croise les autres". "Entre 10h et 19h, ces créneaux ne doivent pas être des créneaux pendant lesquels on puisse courir" a-t-elle détaillé, "Il y a des endroits où il y a des files continues de gens qui courent, ce qui est très bien pour la santé mais un peu moins pour le confinement et qui présente quand même un certain nombre de risques". Donc les joggeurs parisiens pourront encore sortir durant l'heure autorisée par le confinement mais n'auront peut-être plus le droit de courir entre 10h et 19h, ils pourraient en avoir bientôt l'interdiction.