Ce lundi soir, le Musée Grévin de Paris inaugurait son nouvel espace "mode". Une salle où se côtoient les statues de cire des mannequins Cara Delevingne, Naomi Campbell, Coco Rocha ou Ines de la Fressange, de la créatrice Chantal Thomass... Oui mais voilà, une fois de plus, certaines poupées de cire ne ressemblent franchement pas à leur modèle. La preuve en photos.

Un "carré fashion" au Musée Grévin

Les plus belles femmes du monde débarquent à Paris. Enfin, leurs versions de cire plutôt. Et du coup, Cara, Naomi et les autres perdent un peu de leur suberbe. Ce lundi soir, le Musée Grévin inaugurait son "carré fashion" en présence d'Inès de la Fressange et Chantal Thomass. "C'est fascinant de voir son double. Les ateliers de Grévin réunissent un savoir faire et des artisans inouïs. C'est merveilleux que cela existe encore", a confié Inès de la Fressange à l'AFP.

Cara Delevingne : statue ratée ?

Et si l'ex mannequin et la créatrice s'en sortent plutôt bien avec leurs doubles de cire, on ne peut pas dire la même chose. Cara Delevingne, it girl du moment et copine de Kate Moss, Pharrell Williams ou Michelle Rodriguez, est quasi méconnaissable. Visage carré, sourcils bien moins épais que la normale : n'essayez pas de tromper vos amis avec un selfie avec sa statue, vous serez grillés en moins de deux. Et le résultat n'est pas franchement mieux pour Naomi Campbell. On vous laisse juger avec les photos des nouvelles statues du Grévin à voir dans notre diaporama.

Cara Delevingne
Cara Delevingne a souffert de sa sexualité : "L'idée de couple du même sexe me dégoûtait"
Cara Delevingne et Jaden Smith en couple ? Les photos du bisou qui sèment le doute
Cara Delevingne pansexuelle : "Je tombe amoureuse de la personne"
Cara Delevingne pour Puma : une collab colorée et engagée pour le mois des fiertés
voir toutes les news de Cara Delevingne Découvrir plus d'articles